Videz vos poches !


    mars 2001 par EchosMouche

      Videz vos poches !Je ne vous ferai pas l’affront de vous parler de l’ouverture, tant je vous sens tendu et piaffant d’impatience ; aussi ai-je décidé de vous parler de confort ou plutôt de vous apporter quelques conseils pour pratiquer votre passion favorite dans les meilleures conditions possibles.

      Commencez par vider les poches de votre gilet de pêche, aux contours vagues, qui trop souvent vous fait ressembler à un bonhomme Michelin vous donnant un profil à faire palir un top-model.

      Faites l’inventaire de ce qui vous est vraiment indispensable (boîtes à mouches, anorack et autres petits accessoires) et placez le tout dans un sac à dos de taille raisonnable qui vous suivra, désormais, dans tous vos déplacements et au diable musette et panier en osier !

      Videz vos poches !N’en profitez pas pour vous transformer en sherpa, en Rambo des temps modernes, affublé de peintures de guerre et canne entre les dents ou en Hamster Jovial du 21ème siècle (n’est ce pas, Franck ?).
      Convenez que ce nouvel accessoire, déjà utilisé par bon nombre de moucheurs, vous donnera un look plus pêcheur sportif, libérera vos mouvements et vous évitera d’oublier l’indispensable dont vos barres chocolatées préférées ou, pour les fins gourmets, ... une bière et un sandwich.

      Je m’en voudrais d’omettre dans cet inventaire ce merveilleux outil, oh combien indispensable, inséparable compagnon, je veux bien évidemment parler de ce maudit téléphone portable que certains utilisent pour transporter leur bureau au bord de l’eau ou pour annoncer à leurs épouses qu’il est minuit passé, que le coup du soir s’est légèrement prolongé et qu’ils ne devraient pas tarder à rentrer...

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire