Le Cat’s Whisker Olive


    décembre 2001 par Jean-Claude Girard & David Synold

      image 240 x 180 Description

      Voilà un streamer connu et efficace, le Cat’s Whisker. Dans son montage d’origine il se composait d’un corps jaune, d’une queue blanche en poils de moustache de chat et d’une aile blanche.
      Aujourd’hui les Cat’s se sont adaptés aux matériaux disponibles, mais généralement le point commun de tous ces types de montage est la présence de l’aile sur le haut et en tête du montage, le tout lesté par deux billes de chaînette de lavabo rappelant les yeux.

      On peut surlester le montage en y ajoutant 4 à 5 enroulements de plomb gros, cette opération permet de compenser la surépaisseur de la fixation de la queue. Je préfère, en ce qui concerne le Cat’s Whisker, changer de type soie pour le faire nager à des profondeurs différentes plutôt que d’ajouter du plomb.
      La plume dite de marabout (c’est généralement des plumes de dindons), de part sa superbe mobilité dans l’élément liquide reste une composante essentielle du montage.

      Utilisation

      Ce streamer déchaîne la voracité des truites en eaux closes, mais si vous ne l’avez jamais essayé en rivière, vous avez sans doute manqué une expérience prometteuse. Particulièrement efficace lors des crues ou dans des eaux teintées, c’est dans les tailles de 12 et 10 qu’il s’adapte aux eaux courantes. En eaux closes, les tailles 10, 8 et 6 sont de rigueur.

      Dans tous les cas de figure et pour ne pas être déçu, il faudra faire le bon choix de couleur... Les règles dans ce domaine ne sont dictées que par le poisson, mais par expérience la couleur orange séduit les truites fraîchement remises à l’eau

      Variantes

      Les variantes pour ce montage sont de deux types. Les premières s’expriment dans les teintes, le noir, l’olive, le blanc et l’orange sont les teintes classiques, mais le jaune et le vert fluo, ainsi que le rose, le violet et le rouge sont présents dans de nombreuses boîtes à mouche. Les secondes se rattachent au type de matériaux utilisés, comme les chenilles dites "Fritz", disponibles dans de très belles teintes, à fibres longues ou courtes.
      Certains monteurs remplacent la paire de billes par une seule et unique bille on passe alors dans la catégorie des streamers lestés en tête. La version Viva du Cat’s Whisker, alliant le jaune et le noir est aussi très répandue.

      Liste des matériaux

      Hameçon B160 ou B170 de 6 à 12.
      Soie de montage floche noire de 4/0 à 6/0
      Plume de marabout olive.
      Fibres de plume de marabout olive.
      Chenille olive.
      Tronçon de deux billes, prélevé sur une chaînette de bouchon de lavabo.

      Montage pas à pas

      Après avoir serré l’hameçon dans l’étau, enroulez la soie de montage du 1er tiers de la hampe vers la courbure. Préparez deux plumes de marabout. Si les plumes sont de qualité moyenne, prélevez les fibres duveteuses du coté. Si elle sont de bonne qualité utilisez les pointes. Fixez alors les pointes des deux plumes ou les fibres en laissant une longueur égale à au moins 3 fois la hampe de l’hameçon.
      Bloquez par quelques tours de soie. Préparez la chenille en lui arrachant les fibre sur quelques millimètres, pour permettre de la fixer sans sur épaisseur. Fixez la chenille que vous venez de préparer, juste après la surépaisseur que forme la fixation des fibres qui forme la queue. Laissez la soie à l’arrière du montage.
      Enroulez la chenille à spires jointives, tout d’abord vers l’avant, ce qui permet de compenser la surépaisseur en question. Arrêtez vous à deux millimètres de l’oeillet et refaites un passage d’enroulement de chenille vers l’arrière, jusqu’à la queue. Bloquez avec la soie, que vous ramènerez ensuite vers l’avant en la passant dans les spires. Prélevez une grosse pincée de fibres sur le reste des plumes que vous avez utilisé pour la queue. N’oubliez pas que le marabout, une fois mouillé, perd beaucoup de son volume. Fixez la pincée de fibres sur les 2 millimètres que vous avez laissé entre l’oeillet de l’hameçon et la chenille qui forme le corps.
      Fixez les yeux juste derrière l’oeillet, en passant la soie en croix entre la double bille. Faites un nœud final ou deux doubles clefs et collez.
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire