La Caddis Chevreuil


    septembre 2002 par Jean-Claude Girard & David Synold

      Description

      Caddis ChevreuilDirectement inspiré de la célèbre et efficace Elk Haire Caddis, ce montage en est en fait une version émergente. Constitué de matériaux simples et éprouvés, la flottaison du montage est assurée par les aux poils de chevreuil qui permettent aussi un suivi de la mouche quelques soient les conditions d’eau et de luminosité. Le corps qui doit en fait traîner dans la pellicule de l’eau est composé à partir d’un dubbing de lièvre.

      Utilisation

      L’émergent est, actuellement, très tendance et ce n’est sans doute pas sans raison, car c’est à ce stade, lorsque l’on pêche en surface, que les poissons se saisissent de la majorité des insectes qui passent à leur portée.

      J’utilise l’émergente Caddis Chevreuil dans les courants, les rapides et au coup du soir. Si ma préférence va aux imitations de taille de 10 à 14 , sur les calmes je n’hésite pas à l’utiliser montée sur des hameçons de 14 à 20. Cette mouche convient aussi bien à la pêche de la truite, de l’ombre, du chevesne ou de la vandoise.

      Variantes

      Pour le dubbing, les couleurs classiques sont appréciées, mais le rose présente un intérêt plus particulier pour les montages destinés aux ombres.
      Coté cerclage, le fil de cuivre argenté ou jaune permet de lester le corps, pour une meilleur immersion de ce dernier. Le brill ou le tinsel holographique donnent d’excellents résultats sur les ombres et les truites.

      Liste des matériaux

      Hameçon courbe et fin de fer, de 10 à 20.
      Soie de montage noire de 4/0 à 14/0.
      Dubbing de lièvre
      Poils de chevreuil.

      Montage pas à pas

      Après avoir écrasé son ardillon, serrer l’hameçon dans l’étau. Enrouler la soie de montage sur un tiers de la hampe vers la courbure. Préparer un dubbing de lièvre ou utiliser un dubbing sur fil prêt à l’emploi.
      Enrouler le dubbing sur la hampe jusqu’à 2 mm de l’oeillet puis le bloquer sous quelques tours de soie. Sur une peau de chevreuil, de préférence le flanc, choisir la zone où le poil est le plus clair. Prélever une pincée de poils d’une longueur en rapport avec la taille de l’hameçon utilisé.
      Aligner les poils en vous aidant éventuellement d’un égaliseur de poils. Saisir une pincée de poils par les pointes et les présenter sur l’hameçon ; leur longueur ne dépassant pas celle du corps réalisé en dubbing. Emprisonner et fixer la pincée de poils sous trois ou quatre tours de soie de montage.
      Couper l’excédent de poils au ras de l’oeillet, réaliser le noeud final, consolider la tête avec une goutte de vernis.
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire