La Caddis Chevreuil noir


    octobre 2002 par Jean-Claude Girard & David Synold

      Description

      Encore un montage qui reprend la forme de la célèbre et non moins efficace Elk Haire Caddis. Simplement adapté à des conditions de pêche spécifiques et constitué de matériaux simples et éprouvés, la flottaison du montage est confiée aux poils de chevreuil et l’attractivité au cerclage du corps constitué d’un brin de brill.

      Utilisation

      Non pas qu’elle soit inefficace en rivière, bizarrement j’utilise cette mouche exclusivement en réservoir et en lac, pour pêcher dans "la vague". Selon l’ensoleillement et l’importance des vagues sur la surface, je l’utilise sur des pointes de 12 à 16/100ème.

      Variantes

      Je ne décline jamais ce montage, mais je fais confiance à votre imagination...

      Liste des matériaux

      Hameçon standard et fin de fer de 10 à 16.
      Soie de montage noire de 4/0 à 14/0.
      Dubbing de lièvre noir.
      Poils de chevreuil noirs.
      Brill.

      Montage pas à pas

      Après avoir écrasé l’ardillon, serrer l’hameçon dans l’étau. Enrouler la soie de montage sur l’ensemble de la hampe , de l’oeillet jusqu’au début de la coubure de l’hameçon. Fixer un brin de brill à l’arrière de l’hameçon et ramener la soie de montage juste avant l’oeillet.
      Préparer et enrouler le dubbing pour former le corps de l’imitation, le bloquer sous par 2 ou 3 tours de soie puis couper l’excédent. Enrouler le brill à spires non jointives pour former le cerclage du corps et bloquer ce dernier. Préparer une pincée de poils de chevreuil noirs.
      Aligner les poils en vous aidant éventuellement d’un égaliseur de poils. prendre la pincée de poils entre le pouce et l’index et la présenter sur l’hameçon. La longueur des poils qui représentent l’aile de l’imitation, ne doit pas dépasser la longueur de l’hameçon. Fixer la pincée de poils en veillant à ce que le premier tour de soie de montage soit mort, c’est à dire qu’il n’emprisonne que les poils sans passer sous la hampe de l’hameçon. Faire deux tours est serrer doucement en maintenant les poils entre vos doigts. Bloquer sous trois tours de soie, réaliser le noeud final et apposer une goutte vernis.
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire