Pêche Mouche N° 31


    bimestriel Juillet-août 2002


    juillet 2002 par Pêche Mouche

      Pêche Mouche N° 31 EDITORIAL
      Ceux qui vont pieds nus - Il n’y a pas si longtemps, les lointains voyages de pêche étaient pour moi un rêve inaccessible. Certes, j’avais eu l’occasion de visiter les ombres et les truites de Laponie, les grands lacs irlandais, les rivières alpine autrichiennes et les réservoirs anglais où je me rends d’ailleurs plusieurs fois chaque année. Ce n’est pas si mal, c’est vrai ! Mais se faire dévider le moulinet par des poissons aussi mythiques que le bonefish, le tarpon ou le snook, est une sensation que je me résignais à connaître seulement dans quelques longues années. J’aurais, je crois, pour me décider à vivre ces moments délicieux, attendu de crouler sous les euros ou de me faire inviter sur les plateaux de télé, ou dans des débats et conférences très à la mode, jusqu’à ce que des mécènes voyagistes m’invitent à partager ces moments privilégiés. Faut pas rêver, me direz-vous. Et vous n’avez certes pas tort.
      C’est la raison pour laquelle je me suis laissé convaincre, sans trop de difficulté, à casser ma tirelire et passer une semaine au Mexique, dans la presqu’île du Yucatan, à traquer le permit, autre poisson de légende, sur lequel des centaines de pêcheurs à la mouche se sont cassés les dents. Comble de malchance, j’en ai pris un de 20 livres. Une heure de bagarre, une traque insensée, des soirées de montages et de discussionsà méditer sur le bon crabe, m’ont donné le virus ... à jamais. Je dis comble de malchance car, il va falloir l’admettre, ma tirelire ne va jamais s’en remettre : j’ai bien l’intention de revivre ça !
      Je pensais que peu de monde pouvaient se permettre ce genre de voyage. J’ai donc été surpris de rencontrer une véritable communauté de pêcheurs-voyageurs qui ne vivent que pour une chose : la prochaine destination. Certains ont des revenus confortables , d’autres moins ou pas du tout. On voit dans leurs yeux, à tous, la même petite étincelle. Dans leur voix, le même excitation dès qu’il s’agit de mer turquoise, de flats recouverts de sable blanc, de mangroves et de poissons tellement costauds qu’ils font chanter le nylon. J’ai aussi compris que cette cohorte de baroudeurs ne cesse de grandir. C’est pourquoi j’ai envie d’apercevoir, de temps en temps, dans notre magazine, des cannes, des moulinets, des vêtements destinés à la pêche en mer. Pas par snobisme, ou par goût des beaux objets. Pas non plus parce que nous avons oublié nos racines : la pêche de la truite à la mouche. Mais parce que Pêche Mouche est le magazine de tous les moucheurs ... y compris ceux qui vont pieds nus dans les flats.

      Fabrice Monnel
      fabrice.monnel@emapfrance.com

      AU SOMMAIRE DU N° 31

      Editorial
      Courrier
      Hot line
      Conseils de guides : Choisir sa canne en toute simplicité.
      Actualités
      Action Clubs : Le Club de Pêche Sportive Forez-Velay
      Dossier : La réussite à la pêche : Tout est dans le mental.
      Technique : L’invasion des chiros
      Faites-le vous-même : Un sèche-mouches en amadou
      Portrait : Chinellato, une démarche singulière.
      Insolite : Canyons à la mouche.
      Technique : Quand la rivière a soif.
      Reportage : Coqs du Limousin, la tradition, ça a du bon.
      Technique : Nymphe "on the swing"
      Découverte : Petite virée dans le Cantal.
      Portrait : Gartside, le Van Gogh de la mouche.
      Point de vue : Vive les vacances.
      Montage : Des dubbings de tout poil
      Matériel : Le shopping - Testé pour vous : Soies, fil, cannes : un kit complet.
      Entomologie : Les mannes, ces mouches tombées du ciel.
      Coins de pêche : 3 réservoirs et 1 rivière à la loupe
      Destination : Pays-Bas, les truites "boostées" du lac de Veere.
      En voiture : Un break pour la pêche.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire