La Bergeronnette des ruisseaux


    mai 2002 par David Synold

      image 259 x 176 Appartenant à l’ordre des Passériformes et à la famille des Motacillidés, la Bergeronnette des ruisseaux mesure entre quinze et vingt centimètres. Elle colonise les berges de nos rivières à condition que les eaux soient limpides et rapides, ce qui ne l’empêche pas vivre en bordure de lac ou d’étang. Elle déborde de vitalité et sa queue, sans cesse en mouvement, lui vaut le surnom de hochequeue.

      La Bergeronnette des ruisseaux se caractérise par sa livrée. Son dos est gris ardoise et contraste avec un ventre et un poitrail de couleur jaune assez vif. Ses ailes sont noires et parsemées de blanc, sa queue entièrement noire sur le dessus.

      Le mâle est affublé, dès le printemps d’une bavette noire. Le cri strident qu’elle émet plus particulièrement en vol est unique et métallique.

      La bergeronnette des ruisseaux se nourrit essentiellement d’insectes adultes ou à l’état de larves qu’elle ramasse au bord de l’eau, ou attrape en vol. Le couple construit le nid ensemble, il se situe toujours très près de l’eau dans une cavité naturel ou dans un trou de mur et parfois sous un pont ...

      La ponte, qui comporte cinq oeufs en moyenne, a lieu autour de la fin du mois de mars. Dans certaines conditions, une deuxième ponte n’est pas à exclure. Chaque couple présent sur le cours d’eau occupe un territoire couvrant environ huit cent à mille mètres de rives, mais cela n’est pas une règle implacable.

      La Bergeronnette des ruisseaux est comme un petit migrateur ; cela est sans doute du à son absence des régions froides durant l’hiver. Dans nos régions tempérées, on peut l’observer tout au long de l’année, elle devient plus rare au dessus de mille deux cent mètres d’altitude.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire