Demoiselle Olive


    Une redoutable prédatrice


    novembre 2002 par Jean-Claude Girard & David Synold

      Description

      Cette nymphe imite la larve de demoiselle. La demoiselle est l’insecte ce que l’on appelle par habitude, la libellule. En fait ce sont deux insectes de l’ordre des Odonates, qui se ressemble peu.
      Mobile , nageuse et rampante la larve de demoiselle est une redoutable prédatrice, qui régule activement les populations de moustiques. Sa nage ondulante et rapide attire les truite.

      Ce montage, composé de matériaux classiques (soie noire, fibres de plumes de marabout, dubbing, chaînette de lavabo ...) , se doit d’être présent dans toutes les boîtes de montage des pêcheurs en réservoir.
      La queue de marabout et les pattes ont pour vocation de donner vie à l’imitation.
      Le brill et et le dubbing composé de lièvre et de fibres synthétiques brillantes quand à eux, ont un effet attractif. Pour finir, les deux billes chromées, issues d’une chaînette de lavabo servent de lest.

      Utilisation

      Même si elle est plutôt réservée aux pêches en eaux closes, un de mes amis pêcheur qui à découvert cette nymphe outre Manche, m’a certifié qu’il avait effectué des prises régulières sur de grandes rivières lentes, aux États Unis et ensuite en France...
      J’utilise cette nymphe uniquement en réservoir, sans doute une question d’habitude, sur des pointes de 12 à 16/100ème. Je la fait pêcher plutôt près du fond, d’où la nécessité d’utiliser des bas de lignes plutôt longs.

      Cette nymphe ne doit pas rester statique, des animations régulières mais trop rapides donnent de bons résultats. La technique de la "strymphe", pour ceux qui la connaissent, reste idéale. Attention à la touche... et au ferrage un peu lourds ...

      Variantes

      Le montage de cette imitation peut se décliner dans différentes couleurs. Si, dans ce cas, l’olive claire reste ma couleur préférée, le noir, l’olive foncé et le marron méritent de figurer dans votre boîite réservoir.
      J’ai fait quelques tentatives fructueuses dans le bleu, le rose crevette, le jaune et le orange, mais dans cette gamme de couleurs on passe au registre de l’incitatif.

      Liste des matériaux

      Hameçon B 170, de 6 à 12
      Soie de montage noire 4/0.
      Fibres de marabout de couleur verte ou olive
      Fibres de plume de queue de faisan
      Dubbing olive brillant.
      Brill ou tinsel olographique large
      Billes sur chaînette de lavabo

      Montage pas à pas

      Après avoir écrasé l’ardillon, serrez l’hameçon dans l’étau. Enroulez la soie de montage l’oeillet jusqu’à courbure. Prélevez une pincée de fibres sur une plume de marabout olive.
      La fixez à la courbure de l’hameçon par trois tours de soie de montage. Fixez un brin de brill ou de tinsel large et ramenez la soie de montage au second tiers de la hampe. Utilisez le surplus des fibres de marabout dirigées vers l’avant pour créer un dubbing en les enroulant et bloquez le tout.
      Ramenez le brill large vers l’avant, à spires non jointives et bloquez le sous quelques tours de soie de montage. Sur une plume d’aile quelconque, prélevez un segment de fibres d’au moins 5 millimètres de large. Fixez le segment de plume d’aile, vers l’arrière du montage.
      Sur une plume de queue de faisan, nouez à deux endroits au moins, les fibres par deux ou trois, pour créer des pattes. Prélevez et fixez quatre ou six de ces pattes, juste après le segment de plume d’aile et préparez un dubbing composé de lièvre et de fibres synthétiques brillantes. Enroulez le dubbing pour créer le thorax de la nymphe en veillant à placer les pattes de chaque côté du montage. Bloquez et coupez l’excédent de dubbing.
      Rabattez le segment de plume d’aile sur le dubbing et bloquez, pour créer le sac alaire. Passez une bande velcro sur le corps de l’imitation pour ébouriffer le dubbing de marabout. Fixez les deux billes prélévées sur une chaînette de lavabo, pour lester le montage et imiter les yeux de la nymphe. Égalisez la queue en arrachant les fibres . Pour finir le montage, faire un noeud final et apposer une goutte de vernis rapide.
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire