Les 24 Heures de la Moselotte (5ème Edition)


    Une organisation sans faille


    novembre 2002 par David Synold

      Les 24 Heures de la Moselotte Pour sa 5ème édition, dans le cadre enchanteur du Lac de la Moselotte, ce rassemblement amical organisé par le Club Vosges Mouche en partenariat avec la Base de loisir de Saulxure sur Moselotte, a accueilli trente trois équipes de trois pêcheurs. Parmi les quelques cent participants, les anonymes ont côtoyé quelques figures du monde de la pêche à la mouche. En effet, plusieurs membres et ex-membres de l’équipe de France, ainsi que Vincent Lucienne et Maxime Zzaoui membre de l’équipe de France Jeune, sans doute conquis lors des 22ème Championnats du Monde de Pêche à la Mouche, sont venus remettre le couvert dans cette magnifique région des Vosges.

      L’organisation, une fois de plus, sans défaut a permis à tous de passer un week end dans une ambiance conviviale. Côté pêche, grâce à la présence de très beaux poissons, dans un cadre automnale et avec l’aide d’une météo clémente, tous les styles ont pu s’exprimer : streamer, sèches, nymphes, chiros et bobbies ont su séduire les quelques 250 poissons pris sur quatre manches et quatorze rotations.

      Après la matinée de samedi, consacrée à l’accueil des participants et à la distribution des chalets pour la nuit, c’est à 14h30 que Bertrand Jacquemin, président du Club Vosges Mouche, présente le déroulement du week end sans omettre un petit point sur le règlement et demande à Maxime Zzaoui d’effectuer le tirage au sort.

      La pêche démarre à 15h30 précise. La première manche, disputée en 4 rotations de 45 minutes, voit la prise de 106 poissons. L’équipe Estublier / Marguet / Béranger est en tête après cette première manche avec 11 poissons. Après le repas, pris en commun, la traditionnelle manche de nuit démarre à 21h45. Après 3 rotations de une heure dans un froid humide, c’est l’équipe Marzolf / Jahandier / Marchand qui emporte la seconde manche avec 3 poissons ; un excellent score puisque seulement 12 poissons seront capturés durant la nuit.

      Vers 1h45, les concurrents rejoignent les chalets pour quelques heures de repos bien mérité. 6h30, les pêcheurs se retrouvent autour du petit déjeuner, la journée s’annonce radieuse, le soleil rase déjà les crêtes... pas forcement une bonne nouvelle, puisque la pêche n’en sera que plus difficile. A mi parcours, après les deux manches et les 7 rotations de la veille, le classement provisoire offre quelques surprises, puisque derrière l’équipe Boyko / Brossuti / Guilpain, qui est en tête, on trouve à la seconde place, l’équipe Arnold / Siry / Rebischung ; équipe composée de jeunes de 13, 14 et 17 ans, issus d’une l’école de pêche à la mouche qui officie sur les berges de la Thur.

      7h30 - La corne annonce le début de la troisième manche et c’est dans une brume légère, percée de légers rayons de soleil que les premiers poissons sont mis au sec. La manche de trois rotations de 1 heure se termine par la victoire de l’équipe Dorboz / Henry / Vonesh du Club Mouche Moyenne Moselle, avec huit poissons. Avec soixante trois poissons pris, la manche de l’après midi s’annonce difficile, et au classement général provisoire, c’est encore l’équipe Boyko / Brossuti / Guilpain, qui est en tête, toujours talonnée par l’équipe de jeunes Arnold / Siry / Rebischung.

      Il est 12h30 lorsque la pêche reprend pour la quatrième et dernière manche... Le soleil et une légère brise ont sans doute favorisé les pêches fines. Après quatre rotations de 45 minutes, c’est une fois encore l’équipe Marzolf / Jahandier / Marchand qui remporte la manche avec six poissons sur les soixante neuf prises de l’après midi. A noter que le plus grand poisson, 70 centimètres, revient à M. Jacquier.

      Les 24 Heures de la Moselotte Il est 17 heures lorsque Bertrand Jacquemin commence par remercier les membres du Club Vosges Mouche et des clubs voisins, la base de loisir de Saulxure, la Socièté Devaux et les participants, pour leur aide et leur participation à la réussite de la 5ème édition des 24 Heures de la Moselotte, avant d’annoncer les résultats :

      L’équipe Boyko / Brossuti / Guilpain, 1ère au classement général, s’est vue remettre trois cannes Devaux qui ont été offertes, dans un esprit sportif, aux trois seconds. Chacune des trente trois autres équipes participantes se sont vues offrir un lot par la Société Devaux. Dans ce monde d’adultes et de Grands, l’équipe Arnold / Siry / Rebischung, âgés respectivement de 13, 14 et 17 ans et dont la pratique se limite généralement à la rivière, se sont finalement classés 7ème ; une place dont ils peuvent être fiers ...

      Rendez-vous l’année prochaine pour la 6ème Edition des 24 Heures de la Moselotte !

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire