La French Tricolore


    Une mouche d’anthologie


    mai 2003 par Jean-Claude Girard & David Synold

      Description

      La French Tricolore fait partie de ces imitations créées il y a une cinquantaine d’années par Henri Bresson à qui l’on doit aussi la Peute, la Sauvage et le Cul-de-canard. Simples, redoutables, ses artificielles n’ont pas pris une ride et rencontrent toujours le même succès.

      La confection de ce palmer, constitué de trois hackles, ne présente aucune difficultés particulières. La version qui vous est proposée ici est celle de la French Tricolore foncée.

      Utilisation

      La French Tricolore fait merveille dans bien des situations. Ses principales caractéristiques sont sa flotabilité, sa visibilité dans les courants ou lorsque la lumière de fin journée rend le suivi d’une mouche difficile. Cette imitation fait partie des standards et se doit, bien évidemment, de figurer dans votre boîte à mouches.

      Variantes

      Ce palmer existe aussi en version claire. Le montage est identique à celui prédédemment décrit ; seuls changent la soie de montage de couleur rouge qui se substitue à l’orange et l’absence du hackle noir remplacé par un hackle gris.

      Il existe une version CDC montée avec une soie de couleur marron sur des hameçons de 14 à 16. La colerette est réalisée en CDC de couleur ocre et noir, l’aile en CDC blanc. Bien que flottant plus bas sur l’eau, cette imitation garde en tous points les caractéristiques de sa cousine en hackles.

      Liste des matériaux

      Hameçon Tiemco 900BL taille 14 à 16
      Soie de montage orange
      Hackles gris, roux et noir.

      Montage pas à pas

      Enrouler la soie de montage en spires jointives de l’oeillet jusqu’au début de la courbure de l’hameçon. Préparer 3 hackles (gris, roux et noir). A la courbure de l’hameçon, monter et fixer le hackle gris par sa pointe.
      Enrouler le hackle gris sur le dernier de la hampe. Arrêter les enroulements sous quelques tours de soie de montage puis couper l’excédent. Fixer le hackle roux. Enrouler le hackle roux sur le second tiers de la hampe. Arrêter les enroulements sous quelques tours de soie de montage puis couper l’excédent. Fixer le hackle noir. Enrouler le hackle noir jusqu’à environ 2 millimètres de l’oeillet. Arrêter les enroulements sous quelques tours de soie. Couper l’excédent. Former la tête puis terminer le montage par un noeud final et une goutte de vernis.
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire