Tarpon Fly


    La Belle Américaine


    30 juillet 2003 par Jean-Pierre Lagathu

      Tarpon Fly
      Description

      Cette belle américaine a été inventée il y a plusieurs dizaines d’années pour pêcher le tarpon au large de la Floride par le capitaine Stu Apte. Simple à monter et nécessitant peu de composants, ce montage n’est pas exclusivement réservé aux pêches lointaines sous les tropiques, il conviendra aussi parfaitement pour la pêche du bar et du lieu le long de nos côtes.

      Variantes

      Ce leurre peut être décliné en de multiples versions. Le monteur aura toutes latitudes pour faire varier sa taille, ses proportions et jouer sur la tonalité des hackles, du fil de montage et de la colerette.

      Le nombre et la longueur des hackles qui constituent la queue auront pour effet de la rendre plus ou moins longue, plus ou moins touffue donnant au modèle ainsi créé une nage plus ou moins ondulante. De la même manière, les plumes de queue pourront être positionnées de manière convergente ou divergente.

      L’ajout de petits lead-eyes, en complément d’une collerette plus ou moins fournie, enroulée en palmer ou inclinée vers l’arrière, permettra de faire varier son niveau de nage.

      Liste des Matériaux

      Hameçon inox Mustad 35007 taille 2.0 ou équivalent
      2 hackles grizzly de longueur identique
      2 ou 3 plumes de coq teintées en rouge
      2 yeux en papier autocollants
      Fil de Kevlar rouge
      Résine époxy

      Montage pas à pas

      Monter et enrouler le fil de montage depuis l’oeillet jusqu’à la courbure de l’hameçon. Former la queue de la mouche en assemblant pointe à pointe une paire de hackles grizzly, les fixer à l’arrière du montage puis couper l’excédent. Fixer une ou plusieurs plumes de coq teintées en rouge, les enrouler pour former une collerette plus ou moins dense.
      Terminer le montage par des enroulements de fil Kevlar jusqu’à l’oeillet en veillant à former une tête légèrement conique puis coller les yeux Faire le noeud final, enrober la tête de résine époxy puis laisser sécher : la mouche est terminée !
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire