Alain Barthélémy, monteur infatigable


    Pêche Mouche N°36 - Mai/juin 2003


    juin 2003 par Pêche Mouche

      Ce monteur français, installé au Pays-Bas, propose des modèles d’une sobriété et d’une efficacité incroyables. Grand travailleur, il monte chaque mouche qu’il vend, produisant plusieurs centaines de modèles par jour.

      Quand Alain Barthélémy a quitté les rivages ensoleillés de la région marseillaise pour les côtes brumeuses du plat pays qui est désormais le sien, il ne se doutait pas de la tâche qui l’attendait. Travaillant seul et assurant lui-même la promotion de ses mouches, il passe de longues semaines devant son étau pour monter 45 000 exemplaires par an. Au plus fort de sa production, il confectionne jusqu’à 300 modèles par jour, et au vu de la qualité de ses mouches, ses doigts ne semblent pas trembler. Voilà des chiffres qui laissent rêveur !
      Alain Barthélémy
      Ce travailleur infatigable consacre le peu de temps qui lui reste aux salons de pêche, mais aussi à ses activités de guide de pêche diplômé. Il accompagne ses clients à Ornans, dans le Doubs, bien sûr, et aux USA. Il ne faudrait pas oublier non plus sa visite annuelle à tous les détaillants qui distribuent sa collection !

      Des mouches de pêche

      Quand on regarde la collection d’Alain Barthélémy, ce qui plaît tout de suite, c’est l’aspect "pêche" des mouches : pas de fioritures, ni d’inventions incongrues, mais des poils et des fibres qui dépassent un peu de partout, juste de qu’il faut pour tenter un poisson récalcitrant. Cette collection présente aussi l’avantage d’être suffisamment universelle pour satisfaire n’importe quel pêcheur de l’Hexagone.

      Certains trouvent peut-être les mouches d’Alain un peu trop classiques et pas assez innovantes. Pour l’intéressé, elles doivent plaire puisqu’il les a retrouvées copiées par une certaine concurrence : ses nymphes à tête orange, si souvent plagiées et dont il revendique la paternité en France, soulèvent au passage l’épineux problème du droit d’invention et de propriété industrielle des monteurs de mouches artificielles . Qu’il soit une source d’inspiration pour d’autres est encore une preuve de l’efficacité de ses créations.

      A noter le très beau catalogue AB Fly dans lequel vous saurez tout sur les activités d’Alain Barthélémy et pourrez, bien sûr, admirer l’ensemble de sa collection de mouches. - Texte Jérôme Plicot, photo D. Gauduchon.


      Textes & photos reproduits avec l’aimable autorisation du Magazine Pêche Mouche - pechemouche@emapfrance.com.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire