Black Pennel


    En toutes circonstances


    30 juillet 2003 par Jean-Claude Girard & David Synold

      Description

      Ce montage, originaire d’outre Manche, est réputé pour être très prenant aussi bien en rivière qu’en réservoir. Il est aussi fort apprécié des pêcheurs de saumon et de truite de mer. Cette mouche noyée de couleur sombre n’imite rien de bien précis. Elle convient bien à la pêche en début de saison lorsqu’il faut miser sur l’agressivité du poisson.

      Variantes

      Pour la pêche en eaux dormantes, la collerette en plume de coq pourra être avantageusement remplacée par une collerette en plume de poule. Sous certaines conditions, elle pourra être lestée par quelques tours de fil de plomb dissimulés sous la soie floche et utilisée dans les courants.

      Il existe de nombreuses variantes toutes aussi meurtrières que la Black Pennel telles la Melvin’s Pennell, la Blae and black d’origine écossaise et la Hutch’s Pennell à la collerette de couleur grizzly, montée sur des hameçons standards de 14 à 16, dont le corps , cerclé d’un tinsel plat doré, est réalisé en herls de paon.

      Liste des matériaux

      Hameçon fort de fer, taille de 8 à 14
      Soie de montage noire
      Soie floche noire ou dubbing noir
      Tinsel plat argenté
      Fibres de plume de faisan doré
      Plume de coq ou de poule noire
      Fil de plomb pour les modèles lestés

      Montage pas à pas

      Enrouler la soie de montage noire jusqu’à la courbure de l’hameçon. Fixer les cerques, le tinsel argent et un brin de soie floche noire. Ramener la soie de montage au niveau de l’oeillet. Avec la soie floche, former un corps légèrement conique. Arrêter la floche sous deux ou trois tours de soie de montage et couper l’excédent. Cercler le corps avec le tinsel argent "imprégné" de vernis. Arrêter les enroulements sous quelques tours de soie de montage puis couper l’excédent de tinsel.
      Fixer un hackle noir, rabattre les fibres d’un même côté. Former la collerette en l’enroulant deux à trois fois au maximum. Incliner la collerette vers l’arrière. Former la tête, faire un noeud final. Terminer le montage en apposant une goutte de vernis.
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire