BH brune


    En roulette, au fil ou à vue


    juin 2003 par Jean-Claude Girard & David Synold

      Description

      La BH brune allie les classiques fibres de queue de faisan à une bille de lestage placée en tête. Ajoutez de la mobilité, de la vie avec une collerette en dubbing de lièvre et vous obtiendrez un montage d’une efficacité exceptionnelle.

      Utilisation

      Avec un lestage au tungstène ou avec une bille classique associée à des enroulement de plomb, ce montage s’utilisera en "roulette" et travaillera comme un fer à repasser au ras du fond. Avec une bille pas trop lourde, il fera des merveilles "au fil" et "à vue".

      J’utilise cette nymphe dans des veines habituellement turbulentes, calmées par les basses eaux, ou sous la canne à la "roulette" dans des eaux plutôt vives. Elle convient aussi parfaitement aux plats pêchés "à vue" quand c’est possible ou au fil.

      Variantes

      Les méthodes de teinture modernes adaptées aux fibres de queue de faisan permettent de décliner ce montage en gris clair, gris foncé, jaune paille, jaune franc, olive ... J’ai une affection toute particulière pour le brun et l’olive.

      Liste des matériaux

      Hameçon standard et fin de fer, de 10 à 18.
      Soie de montage rouge de 4/0 à 14/0.
      Fibres de queue de faisan.
      Dubbing de lièvre marron.
      Bille tungstène, laiton ou cuivre.

      Montage pas à pas

      Après avoir écrasé l’ardillon, serrer l’hameçon dans l’étau ... après avoir placé la bille de lestage en tête ! ... Reprenons ! Après avoir écrasé l’ardillon, une fois la bille de lestage en place tout contre l’oeillet, serrer l’hameçon dans l’étau. Enrouler le fil de montage sur la hampe de l’hameçon jusqu’à la courbure. Préparer une pincée de fibres de plume de queue de faisan naturelle.
      Fixer les fibres, à la courbure de l’hameçon pour former la queue puis en régler la longueur. Former un corps conique qui bloquera par la même occasion la bille de lestage. Amener la soie de montage à l’arrière. Préparer l’excédent des fibres, en les torsadant et en les maintenant avec une pince à collerette. Enrouler le tout à spires jointives jusqu’à 2 mm de la bille. Cercler le corps ainsi formé avec la soie en attente à l’arrière du montage. Bloquer les enroulements de fibres de queue de faisan.
      Préparer un dubbing de lièvre marron/brun, le rouler entre le corps et la bille avant de le bloquer sous quelques tours de soie. Faire le noeud, apposer une goutte de vernis : le montage est terminé !
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire