La perruche


    Une Mouche Made in Normandie


    30 août 2003 par Jean-Claude Girard & David Synold

      La perruche
      Description

      Encore une mouche "Made in Normandie" : La Perruche, comme la Voiseux, est une mouche de terroir dont l’histoire est très étroitement liée à celle de la Touques. Tout aussi méconnue que son illustre cousine, cette mouche créée par le Docteur La Perruche, du temps où la pêche à la mouche était encore un loisir réservé à une élite fortunée, est aussi une formidable artificielle pour qui veut pêcher la truite de mer.

      Malgré son âge, cette vieille dame n’a pas pris une seule ride et fait encore et toujours le bonheur des pêcheurs régionaux et avisés même si certains lui préférent parfois des imitations d’inspiration britannique ou scandinave.

      Ce montage noyé, assez classique, est à la portée de tout monteur. Peu de matériaux sont nécessaires à sa réalisation qui ne présente aucune difficulté technique particulière.

      Liste des matériaux

      Hameçon taille 8
      Soie de montage noire
      Soie floche, coton DMC 2347 ou laine de teinte vert olive
      Fil métallique couleur or
      Hackle de coq badger

      Montage pas à pas

      Serrer l’hameçon dans l’étau. Enrouler la soie de montage juste en arrière de l’oeillet jusqu’à la courbure de l’hameçon. Emprisonner un brin de coton DMC et un fil métallique de couleur or sous quelques tours de soie de montage. Ramener la soie de montage à quelques millimètres de l’oeillet. Former le corps par des enroulements de coton DMC. Cercler le corps avec le fil métallique. Arrêter les enroulements sous quelques tours de soie de montage puis couper l’excédent.
      Monter un hackle badger puis l’enrouler pour former une collerette Incliner les fibres légèrement vers l’arrière puis former la tête. Faire un noeud final et apposer une goutte de vernis ou de colle pour solidifier l’ensemble. Le montage est terminé !

      NOTE

      D’un monteur à l’autre il se peut parfois que les avis divergent et que les formules proposées soient quelque peu différentes. Voici donc une autre formule , proposée par un autre pêcheur de la Touques, à base de coton ou de laine de couleur gris clair monté sur un hameçon de type low-water ; au corps plus fin - cerclé d’un tinsel fin, plat et doré - commençant à mi-courbure de l’hameçon.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire