TEM 2004 : Participation & réglement


    Cap à l’ouest !


    27 février 2004 par la Rédaction d’echosmouche

      La truite fario et le saumon qui peuplent les rus et les rivières granitiques qui descendent des Monts d’Arrée ont, depuis fort longtemps, fait le renom de cette région aux impressionnantes richesses halieutiques qu’est la Bretagne. Nul n’est besoin de dire que parmi ses traditions la pêche à la mouche figure en bonne place. La diversité des paysages, son patrimoine architectural et culturel, ses traditions font de l’Armorique un pays de légendes, une région de choix à la fois pour le tourisme mais aussi pour la pêche de loisir.

      parcours mouche du Drennec

      Situé dans un écrin de verdure, entre mer et montagne, au coeur du Parc d’Armorique, dans un triangle délimité par les communes de Sizun, de Commana et de Saint Cadou, le lac du Drennec avait accueilli, il y a quelques années déjà, une manche du Championnat de France de 1ère Division. Cette manifestation avait, alors, attiré des milliers de visiteurs, démontrant ainsi s’il en était besoin que la pêche bénéficie des faveurs du grand public.

      Pour toutes ces raisons et vu les qualités exceptionnelles de ce site, il nous semblait tout à fait naturel, sinon évident, d’y faire une halte. Ainsi, envisageons-nous donc d’organiser la 2ème édition du Trophée Echos Mouche , le dimanche 30 mai 2004, sur les rives du Drennec.

      Plan d'accès au Trophée echosmouche 2004 Le lac du Drennec est une vaste retenue d’eau d’une capacité de 8,5 millions de m3 qui s’étend sur plus de 110 hectares et 10 kilomètres de rives. Créé en 1981, ce lac artificiel assure l’approvisonnement en eau d’une grande partie du Nord Finistère. Classé en 1ère catégorie, le lac du Drennec est actuellement considéré comme l’un des plus grand réservoir à truites de France. Peuplé de truites fario et d’arc-en-ciel, sa gestion en a été confiée à l’Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de l’Elorn qui se propose de nous accueillir, cette année, sur son parcours mouche.

      L’Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique de l’Elorn, sous l’impulsion de son Président Jean-Yves Kermarrec et d’une équipe dynamique, s’est engagée de longue date dans une gestion patrimoniale et la défense du Saumon Atlantique ; ce qui lui a value en 1998 de recevoir le prix de l’AAPPMA de l’année.

      NOS PARTENAIRES

      Affiche Trophée echosmouche 2004 Acteurs économiques de tout premier plan, nos partenaires nous apportent, dans le cadre de cette édition 2004, une aide précieuse tant du point de vue de la communication, de l’organisation que de la généreuse dotation qui récompensera les compétiteurs au soir de cette rencontre.

      Nous tenons à adresser, ici, nos plus vifs remerciements à la Sté Coreff de Morlaix, au Crédit Mutuel de Bretagne, aux Stés Euro-Fly, Marryat France, Ragot-Normak et Mail Orion , au Télégramme de Brest et de l’Ouest le quotidien de la pointe de Bretagne , au magasin Au Fil de l’eau de Morlaix, à la Maison de la rivière de Sizun ainsi qu’au Parc d’Armorique, à l’AAPPMA de l’Elorn qui nous accueille cette année et ... à Dominique Bouillo, artiste de talent, auquel nous devons le superbe Trophée Echos Mouche que l’équipe gagnante conservera pendant une durée d’un an avant de le remettre en jeu lors de l’édition suivante.

      COTE PRATIQUE

      La seconde édition du Trophée Echos Mouche se déroulera le dimanche 30 mai 2004 sur le lac du Drennec - Finistère- France. Cette rencontre amicale de pêche à la mouche est ouverte à toutes et à tous, licencié(e)s ou non. Si vous souhaitez y participer, des bulletins d’inscription vous seront envoyés sur simple demande adressée à l’AAPPMA de l’Elorn, les Vieux Chênes 29800 LA MARTYRE - Tél. 02.98.68.85.08.

      Cette seconde édition pourra accueillir jusqu’à trente équipes de 2 pêcheurs. Le montant de l’engagement est fixé à 40 euros par compétiteur. L’engagement couvre les frais de participation au trophée (hors frais de déplacement et d’hébergement), les droits de pêche, un café-croissant lors du briefing et le repas de midi le jour de la compétition. La date limite des inscriptions est fixée au 21 mai 2004.

      * Chaque participant devra être, impérativement, en possession d’une assurance responsabilité civile individuelle et s’être acquitté de la taxe piscicole pour l’année 2004. Les compétiteurs résidant à l’étranger, bénéficiant de conditions particulières, sont priés de bien vouloir nous contacter au préalable.

      COMMENT S’Y RENDRE

      1) En Voiture : En empruntant l’autoroute puis la voie rapide qui relient Paris à Brest en passant par Rennes et Saint Brieuc. Après Morlaix, prendre la sortie Landivisiau Est puis la Direction de Sizun.

      2) En Train : Plus d’une vingtaine de liaisons TGV, déservant la ligne Paris-Brest, vous y conduiront en un temps record.

      3) Par Avion : Plusieurs vols réguliers en partance de nombreux aéroports Français et Européens vous déposeront, frais et dispos, après un "battement d’aile", à la pointe de Bretagne à l’aéroport de Brest Guipavas.

      4) Par Bateau : Vous résidez de l’autre côté du "Channel" ? Le port de Roscoff situé à quelques encablures de l’Irlande et de l’Angleterre (Plymouth) accueille chaque jour des milliers de voyageurs débarquant des ferries en provenance d’outre Manche.

      LES HEBERGEMENTS

      Hôtel :

      Relais Saint Pierre
      Les quatre Saisons
      Sizun
      Tél. 02.98.68.80.19.

      Campings :

      A Sizun Tél. 02.98.68.80.13 jusqu’au 15 juin, après le 15 juin Tél. 02.98.68.88.40.
      A Commana (lac du Drennec) Tél. 02.98.78.05.57 ( à partir du mois de mai).
      Village de Gîtes - Sizun : M. Breton-Kerroc’h - Sizun - Tél. 02.98.24.10.89.

      Gites et Chambres d’hôtes :

      Gîtes de France, accueil rural Finistère - Tél. 02.9852.48.00.
      M. Soubigou Mescouez - Le Trehou - Tél. 02.98.68.83.39.
      M. Le Sigor Kerformédic - Commana - Tél. 02.98.78.06.26.
      M. Gestin-Pentreff - Commana - tél. 02.98.78.91.92.
      M et Mme Puchois - Lampaul Guimiliau - Tél. 02.98.68.62.02.

      LA RECONTRE

      Date
      Horaires
      30 mai 2004
      07H30 - 08H45
      Accueil des compétiteurs
      Café / croissants
      08H45 - 09H15
      Briefing
      09h30 - 10H15
      Première rotation
      10H25 - 11H10
      Deuxième rotation
      11H20 - 12H05
      Troisième rotation
      12H05 - 14H15
      Pause repas
      14h15 - 15H00
      Quatrième rotation
      15H10 - 15H55
      Cinquième rotation
      16H05 - 16H50
      Sixième rotation
      17H30
      Remise des prix et du Trophée Echos Mouche
      18H00
      Pot de l’Amitié

        LE REGLEMENT

        Article 1 : Généralités

        01.01 : La Compétition amicale de pêche Sportive à la Mouche artificielle en Réservoir, organisée par « echosmouche.com » est ouverte à tous.

        01.2 : Cette Compétition amicale s’inscrit dans le cadre d’une rencontre de pêcheurs ayant pour lien la lettre mensuel et le site echosmouche.

        01.3 : Sont admis à la Compétition amicale, toutes les personnes désignées à l’article 01.1 dans la mesure des places disponibles, et sous réserve d’avoir acquitté les frais de participation et respecté les délais d’inscription.

        01.04 : L’inscription d’un concurrent, ou équipe de concurrents est soumise à l’approbation « echosmouche.com ».

        01.05 : La compétition se déroule par équipe de deux pêcheurs, chaque équipe contrôle l’équipe à sa droite. Les pêcheurs seuls seront accepté et mis par équipe le jour de l’épreuve.

        01.6 : Tout pêcheur régularisant son inscription à ladite compétition accepte les dispositions prévues au présent règlement.

        01.7 : En cas d’empêchement d’un compétiteur, celui-ci doit prévenir obligatoirement les organisateurs 8 jours avant. Cette absence n’implique en aucune manière le remboursement des frais d’inscription.

        Article 2 : Lieux de pêche

        02.1 : La compétition aura pour cadre, tout plan d’eau, en accord avec les gestionnaires et organisateurs.

        02.2 : Les concurrents ou équipes pourront pêcher, dans l’eau, du bord ou en barque, selon le règlement local arrêté pour l’épreuve.

        02.3 : Chaque poste de pêche sera très lisiblement délimité et réservé à l’équipe (deux pêcheurs).

        02.4 : La pêche doit se pratiquer en face du poste à terre, perpendiculaire à la berge. Aucune partie du matériel pêchant ne doit dépasser les limites du poste.

        02.6 : Le 1er poste de l’après midi devra se situer à l’opposé du 1er poste du matin.

        Article 3 : Tirage au sort

        03.1 : Le poste de pêche de départ de chaque équipe est attribué par tirage au sort. Le non-respect du tirage au sort entraîne la disqualification de l’équipe. Les places seront déterminées de telle manière que le pêcheur n’occupe jamais deux fois le même poste.

        03.2 : Le tirage au sort aura lieu sur place, avant l’épreuve, en présence d’au moins 3 des équipes participantes.

        Article 4 : Durée des Compétitions

        04.1 : L’épreuve se déroule en 6 manches de 40 minutes séparer de 10 minutes pour les rotations. 3 manches se dérouleront le matin et 3 autres l’après midi.

        attribution des points

        05.1 : Seront homologués les salmonidés mesurés par le contrôleur dans l’épuisette, et remis à l’eau vivants par le pêcheur, suivant l’article 07.3, après vérification par le contrôleur du poisson et de la conformité de l’ensemble des mouches situées sur le bas de ligne. En cas de mouche non conforme, celle-ci doit immédiatement être confisquée puis remise sans délai au jury pour vérification. La mesure du poisson doit être précisée sur la feuille de marque avec la mention de la non-conformité. La taille minimale de référence pour l’homologation est de 20 cm.
        Toute capture d’autres espèces sera soumise à l’accord des organisateurs et du gestionnaire des lieux.

        05.2 : Les poissons piqués autrement qu’ à l’intérieur de la bouche ou sur les lèvres, seront considérés harponnés et non homologués.

        05.3 : L’attribution des points pour la capture des poissons homologués définis à l’article 05.1 se fera conformément aux règles définies à l’article 06.1

        05.4 : On ne tiendra compte que des centimètres arrondis au centimètre supérieur, ex : 31,1=32. La mesure s’effectuant en prenant en compte la plus grande longueur du poisson, allant de l’extrémité de la bouche au bout la queue pincée.

        *05.5 : Chaque prise mise à l’épuisette, poisson dans l’eau, sera annoncée et présentée par le pêcheur à son contrôleur dans l’épuisette : Ce dernier effectuera la mesure et l’homologation de chaque poisson, comme indiqué à l’article 07.3, établira la fiche de prises du concurrent. Le compétiteur remettra le poisson, vivant, à l’eau, et signera sa fiche après chaque prise.
        Interdiction au pécheur de toucher le poisson dans l’épuisette .

        05.6 : A chaque poste le contrôleur noircira complètement la case sous la dernière prise ; la première s’il n’ y a pas de prise et inscrira lisiblement son nom dans la marge. A la fin de la manche, ou lors de la dernière rotation le contrôleur rapportera la fiche aux organisateurs.

        05.7 : Tout poisson tué (même involontairement) par un concurrent, entraînera automatiquement la non homologation du poisson, pour lui-même ou pour l’équipe dont il fait partie.

        05.8 : Tout poisson piqué avant le coup de trompe de fin de rotation, devra être mis à l’épuisette avant le coup de trompe du début de la rotation suivante ou dans le même laps de temps pour la dernière rotation.
        Tout poisson piqué après le coup de trompe ne peut être homologué.

        Article 6 : Classements et calcul de points

        06.1 : Les titres et trophées, remis lors des compétitions, seront attribués pour les classements suivants et selon le mode de calcul de points ci-après :

        CALCUL DE POINTS : Chaque prise homologuée est comptée pour 100 points par poisson + 20 points par centimètre .
        Classement d’une manche capot est égale au nombre d’équipe participantes

        06.2 : CLASSEMENTS :

        classement par Epreuve

        Le classement de l’épreuve s’effectuant par la somme des places obtenues à chaque rotation, par ordre dégressif des scores obtenus. Le premier étant celui ayant cumulé la plus petite somme de places/rotation dans l’épreuve. En cas d’égalité, c’est le nombre de points/poisson qui départage, puis le plus long poisson jusqu’à égalité parfaite.

        Article 7 : Jury, Commissaires et Contrôleurs

        07.1 : L’organisateur doit présenter un jury qui statuera en cas de litige.

        07.2 : Les membres du jury, supervisent le bon déroulement de l’épreuve. Ils sont habilités à enregistrer d’éventuelles réclamations, de la part des concurrents ou de leur contrôleurs ; ils les communiquent sans délai au autres membres du jury qui statuent dans le strict respect du règlement.

        Toutefois, Un compétiteur peut refuser de décrocher la mouche d’un poisson s’il juge celle-ci engamée trop profondément et que la manœuvre risque de tuer le poisson. Il devra faire constater cependant au contrôleur que la mouche est bien profondément engamée.

        07.3 : Les contrôleurs seront issus de l’équipe de gauche par rapport à l’équipe contrôlée. Ils mesurent, homologuent et comptabilisent les prises effectuées par le ou les concurrents dont ils ont la charge. Ces derniers déposeront eux-mêmes le poisson vivant dans le calibre prévu pour la mesure. Le contrôleur mesurera chaque poisson sans le sortir de l’épuisette, conformément à l’article 05.4. Cette mensuration, approuvée et paraphée sur sa fiche par le concurrent, sera suivie immédiatement de la remise à l’eau du poisson vivant par le compétiteur. Celui-ci devra veiller à prendre toutes les mesures nécessaires pour que le poisson reparte effectivement, sous peine de non-homologation de la prise. La fiche de prise du concurrent peut alors être établie par le contrôleur. Le contrôleur doit veiller également au respect des points définis à l’article 8.
        En cas de perte d’un poisson avant mesure, perte due au fait du contrôleur (responsabilité appréciée par le jury), le poisson peut être validé pour une taille équivalente à la moyenne des poissons pris dans la rotation.

        07.4 : les contrôleurs sont chargés de prendre acte de tout comportement douteux, ou infraction au règlement (inscription au verso de la fiche de prise, en précisant l’heure exacte) qui seront communiqués au jury.

        07.5 : Le jury est tenu de s’assurer de la neutralité du contrôleur à l’égard du (ou des) concurrents dont il a la charge.

        07.6 : Le jury s’assurera que chaque compétiteur a bien atteint l’âge de la majorité, dans le cas contraire, il devra justifier d’une autorisation parentale ou de tutelle.

        Article 8 : Matériel de pêche - Lancer orthodoxe

        08.1 : Le lancer orthodoxe comprend l’usage des cannes, moulinets, et lignes spéciales de la pêche à la mouche artificielle, dite "au fouet" avec comme leurres, un maximum de trois (3) mouches, SECHES, NOYEES, NYMPHES, ou STREAMERS, séparées au minimum par 50 cm. bas de ligne tenu verticalement.

        08.2 : Le type de la canne est laissé au choix du concurrent, mais ne pourra dépasser 12 pieds (3,66 mètres). Il sera accepté quatre (4) cannes montées par pêcheur, une seule canne en action de pêche.

        08.3 : L’épuisette doit être fabriquée en matériau non abrasif ; l’épuisette exclusivement manœuvrée par le Compétiteur et sont coéquipier est obligatoire pour toute prise de poisson quelle que soit sa taille.
        La mise à l’épuisette doit être réalisée poissons dans l’eau ou sur l’eau.

        08.4 : Toute soie d’un minimum de 9 mètres et ne comportant pas d’élément métallique est autorisée. Le moulinet devra être à tambour tournant..

        08.5 : SONT INTERDITS :
        Sur soie et bas de ligne : tout lest additif (plomb...). Tout témoin additif (bouchon, rigoletto, laine, bas de ligne vrillé, bas de ligne tire-bouchonné...).
        La pratique de la pêche au bouchon est formellement interdite. Elle vise à associer une mouche lestée avec une mouche flottante servant d’indicateur de touche. cette pratique se caractérise par des délais d’immobilité particulièrement longs et un ferrage consécutif à la visualisation de l’immersion de la mouche flottante.

        En dehors de cette pratique connue de tous, l’association de mouches de nature différente (flottante ou coulante) est autorisée.
        Sont interdits également les leurres comportant : émerillon, bavette, palette fixe ou tournante, la nymphe platos ou feuille de saule, hélice , l’imitation d’œufs . Les imitations plastiques (asticot, ver de terre, poisson nageur, twister , virgule)
        Le tandem (deux hameçons sur un montage), l’hameçon double ou triple, les appâts, les amorces, il est interdit de jeter quoi que ce soit dans l’eau pendant les épreuves.

        08.6 : Chaque mouche ne comportera qu’une seule pointe (hameçon simple) SANS ARDILLON ou ARDILLON correctement ECRASE .

        08.7 : Des additifs exclusivement restrictifs pourront être prévus par l’organisateur en fonction du règlement interne au lieu de pêche.

        *08.9 : Est interdit l’utilisation de matériel de communication et de vision type jumelles, longue-vue, talkie-walkie et téléphones portables

        08.10 : Il est interdit de mettre sa ligne dans l’eau avant le début de chaque rotation .

        Article 9 : Sanctions

        09.1 : Outre les sanctions prévues aux articles précédents, sera pénalisé comme prévu à l’article 09.7 tout concurrent ayant fait preuve de manque de respect, ou manquement grave à l’Esprit Sportif, vis à vis d’un autre concurrent, des autorités officielles de la pêche, des Autorités Fédérales, Membres du jury, Commissaires ou Contrôleurs, et du poisson relâché, pendant le déroulement de la Compétition ou de la cérémonie de remise des prix.

        09.2 : Sera susceptible d’être éliminé, tout concurrent ayant tenté ou exécuté des manœuvres visant à influencer le contrôleur dans son jugement.

        09.3 : Toute tricherie par connivence, entre le contrôleur et le (ou les) concurrent dont il a la charge est à même de traduire toutes les personnes concernées en commission disciplinaire

        09.4 : Toute infraction constituée suivant les règles définies aux articles 09.2 et 09.3 devra être signalé par le Jury aux contrevenants qui, de ce fait, ne seront plus aptes à participer au Trophée Echos Mouche.

        09.5 : Seront frappées de nullité toutes les compétitions ne répondant pas aux critères définis par les articles 1 à 8.

        09.7 : sans contradiction des sanctions spécifiques applicables, sera pénalisé tout concurrent n’ayant pas respecté les articles 08.1, 08.2, 08.3, 08.5, 08.6,et 08.10 par la non-homologation du poisson pris dans des conditions ou avec du matériel non conforme au règlement. Pour la violation des articles 08.4, 08.7 et 08.9 la sanction est la non-homologation des poissons pris dans les rotations préalables à la découverte de l’infraction. Dans le cas de récidive, le concurrent sera exclu de l’épreuve.

        09.8 : En cas de réclamation sur l’organisation, sur le déroulement du concours, ou sur le classement, celle-ci sera formulée immédiatement auprès du jury.
        Le jury statuera sur-le-champ, après avoir entendu les diverses parties concernées. La délibération sera ferme et définitive.

            | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

              Copyright echosmouche.fr
              Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
              Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire