Plaisirs de la Pêche N° 87


    bimestriel septembre-octobre 2003


    30 août 2003 par Plaisirs de la Pêche

      Plaisirs de la Pêche N° 87 EDITO
      Jean Tesseyre nous a quitté le 13 août dernier après avoir vaillamment lutté contre le cancer, cette "belle saloperie", comme il le disait souvent.

      Grand reporter-photographe de talent à Paris Match pendant plus de vingt ans, Jean avait réalisé son rêve en relançant Plaisirs de la Pêche fin 88. Diriger un journal de pêche, sa véritable passion, était l’aboutissement d’une vie professionnelle chargée qui l’avait conduit sur les cinq continents pour témoigner, son Leica autour du cou, des malheurs de notre planète : guerre, famine, catastrophes naturelles. Il avait bourlingué le Jeannot, faisant souvent suivre une canne à mouche dans ses valises, au cas où il y aurait quelques truites à prendre.

      Nous nous étions rencontrés simplement alors qu’il venait à peine de relancer le journal auquel j’avais déjà collaboré comme pigiste. Il était venu me voir en Bretagne, sur mon Léguer, alors que j’exerçait la profession nouvelle de guide de pêche. Il sentait les choses, Jean. Il voulait être le premier à relater de ce nouveau métier dans les colonnes de Plaisirs de la Pêche. Le courant était tout de suite passé entre nous et comme il avait besoin d’un "bon techno", il m’avait rapidement proposé une place d’assistant pour me former au métier de journaliste. Ce n’est que deux ans plus tard, après un séjour professionnel aux Etats-Unis, que j’avais accepté son offre, toujours valable. Il n’avait qu’une parole le Jean.
      Tout en suivant les cours du CFPJ de la rue du Louvre, j’ai ainsi pu me nourrir de son expérience et de ses conseils avisés, tant en termes d’écriture que de photographie. Jean était un vrai pro, indépendant, refusant toute forme de consensus et de pression des annonceurs sur la manière de diriger son journal. Il n’hésitait jamais à dénoncer sans détour les outrages que subissaient les rivières. Son franc parlé et des convictions solides ne lui avaient pas valu que des amis, mais la cause qu’il défendait, celles des rivières pures et des poissons sauvages, était des plus nobles. Nos lecteurs de la première heure se souviennent sans doute de ces "pavés dans la mare" qu’il lançait avec une jubilation certaine. Il m’a transmis cette conception de l’information juste, vérifiée, qui interpelle les lecteurs et dérangent les médiocres gestionnaires de la pêche française et les pollueurs en tout genre.
      Il ne voyait pas l’intérêt et refusait l’information refroidie, l’article de copinage ou la photo truquée. J’ai toujours trouvé noble cette déontologie de la presse de qualité, indépendante avant tout.

      Jean était également un formidable conteur et je garde au fond de moi ces interminables narrations d’aventures du bord de l’eau, toutes plus savoureuses les unes que les autres.
      La "bretonne", comme tu te plaisais à me qualifier ironiquement avec ta tendresse pudique, n’oubliera pas tes recommandations peines de bon sens. Plaisirs de la Pêche est plus vivant que jamais et s’efforcera toujours de défendre la pêche à la mouche accessible à tous, sans sectarisme ni élitisme, avec comme objectif majeur la recherche du plaisir et le respect de la nature.
      La ligne éditoriale du journal reste intacte et notre objectif subsiste : proposer des reportages originaux et des sujets novateurs, avec la même exigence de qualité quant aux textes et aux illustrations. Seule le présentation se doit d’évoluer de manière sensible afin de mieux répondre aux attentes des nouvelles générations de lecteurs. Tu y réfléchissais depuis quelques temps. Que tes voeux soient exaucés. Salut l’ami. Tu me manques déjà.

      Philippe Dolivet
      dolivet@plaisirsdelapeche.net

      AU SOMMAIRE DU N°87

      10. Les principaux défauts du lancer ... et les moyens de les corriger.
      16. Parcours : Visite guidée en Corrèze avec Pêche Passion.
      24. Shopping
      26. Montage : Red Grayling Attractor, une mouche novatrice pour l’ombre.
      30. A la poursuite du Dreneig : Bars à la mouche en Bretagne du Nord.
      48. Quel avenir pour les bar breton et d’ailleurs.
      54. Montage : Du plomb dans l’aile, Revue de détail des matériaux de lestage.
      60 Trucs et astuces : Oeil pour dents.
      62 Banc d’essai : Les cannes "La maison de la Mouche" d’Albert Bigaré.
      70. Petites Annonces.
      74. Tro Breizh Automnal : Quand les saumons bretons jouent les prolongations.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire