L’Odorama


    juillet 2002 par EchosMouche

      Ecouter, voir sont des choses somme toute élémentaires me direz-vous. Avec l’Odorama, Les parfums font, aujourd’hui, leur entrée sur le Web.

      Si le cinéma nous a habitué à l’image grand format, à la 3D, au 360°, au son stéréo, aux effets sensurround, il offre aujourd’hui la possibilité de renforcer une atmosphère en introduisant l’odorama c’est à dire la possibilité de mettre en éveil nos facultés olfactives. Outre le cinéma, ce nouveau concept , encore au stade de prototype, aussi utilisé par certains professionnels - musées, parfums ... - , devrait bientôt faire partie de notre quotidien d’ Internautes.

      Nos micro-ordinateurs personnels, dits aussi multimédia, devraient, prochainement, nous ouvrir la porte à de nouvelles sensations. Le Web parfumé n’est plus une fiction : développé en France par France Télécom, le principe de l’odorama repose sur un boîtier diffuseur connecté à un ordinateur personnel contenant des dizaines de senteurs différentes ; la diffusion des parfums étant déclenchée par le biais d’un logiciel au fur et à mesure des pages Web visitées.

      Ainsi donc, vous pourrez bientôt surfer et sentir des effluves de parfums, des senteurs marines, de sous bois ou de sable chaud, vous transformer, si le cœur vous en dit, en oenologue ou vous sentir tout simplement comme au bord de l’eau. Une nouvelle étape est sur le point d’être franchie. A quand la 3D holographique avec ... le toucher ?

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire