Je pêche, je vote !


    30 décembre 2003 par EchosMouche

      Je pêche, je vote !Janvier est traditionnellement une période où l’on émet des voeux et où l’on prend de bonnes résolutions. Pour ma part, j’en ai pris une ; la voici.

      Agriculture intensive, pollutions diffuses, phytosanitaires, implantation de micro centrales électriques, lâchés de barrages, organismes génétiquement modifiés ... ont fait, font et feront, je le crains, encore l’objet de nombreux coups de gueule et de pétitions. Ces réactions, ces actions, empruntes de bon sens , sont malheureusement trop rarement écoutées et encore moins suivies d’effets.

      J’ai souvent entendu dire, autour de moi, que les pêcheurs étaient incapables de s’entendre sur quelque sujet que ce soit et que contrairement aux chasseurs, et à cause de leur individualisme viscéral, ils ne risquaient pas de devenir, un jour, un groupe de pression. Cette remarque, sous certains côtés, n’est pas dénuée de fondements. Effectivement les pêcheurs, contrairement aux chasseurs, ne constituent pas un lobby et, de ce fait, ne pèsent guère sur les décisions prises à haut niveau et ce, même, si Monsieur untel, sénateur, député ou membre éminent de tel ou tel gouvernement est un fervent passionné de ...pêche à la truite.

      Il n’est pas indispensable de faire partie d’un groupe pour exprimer ses idées. Ceci peut se faire de manière individuelle et personnelle. Les consultations électorales locales, régionales, nationales ou même européennes sont autant d’occasions de prendre la parole et d’exprimer nos souhaits, nos griefs.

      "Je pêche, je vote !" Si ce petit slogan anodin, déjà utilisé par les pêcheurs nord américains, est l’affirmation claire d’une identité, il constitue aussi , à défaut d’un avertissement, un moyen d’ interpeller nos futurs représentants, nos élus, pour leur demander de porter plus attention à nos rivières à nos ressources en eaux dans l’espoir qu’ils s’accordent pour enfin élaborer des textes efficaces en la matière.

      Vision utopique ? Bien loin de tout cela, outre un devoir, voter est aussi un acte responsable, un acte citoyen. Alors votons ! Au travers de nos bulletins de vote, nous pourrons peut-être enfin, infléchir le cours des choses. "Je pêche, je vote !", et vous ?

      *Illustration Franck Ripault

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire