Le réservoir de l’étang des Aulnes


    28 novembre 2003 par David Synold

      l'étang des Aulnes Si les réservoirs de pêche à la mouche ne sont pas légion en Alsace, depuis le 1er novembre 2003 on peut ajouter à celui des Cigognes à Seltz (Bas Rhin) et du Lindenstoecklé à Saint Louis (Haut Rhin), celui de l’étang des Aulnes à Roderen (Haut Rhin).
      Ouvert à l’initiative du Club Mouche Vallée de la Thur, ce plan d’eau d’environ un hectare est ouvert à la pêche à la mouche fouettée du 1er novembre au dernier week-end de mars. La pêche y est autorisée les samedis, dimanches et jours fériés de 8 heures à 17 heures. La pêche en semaine est possible uniquement sur réservation.

      L’étang des Aulnes appartient à l’AAPPMA Vallée de la Thur, qui s’est investie dans le projet et a signé une convention avec le Club Mouche du même nom. C’est autour d’une belle pièce d’eau, réhabilitée en 2002 et située dans un écrin de calme et de verdure, que se pratique une pêche où toutes les techniques "mouche" donnent d’excellents résultats. Pour le confort et le respect de tous, le nombre de pêcheurs est volontairement limité à 12 ; il est donc conseillé de réserver à l’avance.

      Avec une surface d’environ un hectare et une profondeur maximum de trois mètres, les hauts fonds et les bancs d’iris offrent de beaux postes de chasse aux truites. Durant la période estivale, d’avril à octobre, l’étang est ouvert à toutes les pêches et la présence de carpes réserve quelques belles surprises. Les perches, qui frôlent quelques fois le kilo, sont elles aussi des partenaires de choix. L’effort d’empoissonnement est important, puisque deux cent vingt kilos d’ arc en ciel et vingt cinq kilos de fario, pour un total d’environ six cent salmonidés sont alevinés à l’ouverture. Ces poissons passent la saison dans l’étang et l’ouverture à toutes pêches, début avril, permet le renouvellement de la quasi totalité du cheptel salmonidé, pour la saison "mouche" suivante.

      l'étang des Aulnes Les gestionnaires on fait le choix d’une pêche conviviale et ludique. L’introduction est donc plutôt dirigée vers des poissons de trois cent et quatre cent cinquante grammes, privilégiant ainsi le nombre de prises. Les pêcheurs à la recherche de poissons trophées, ne sont pas en reste, puisque les arc en ciel de plus de huit cent grammes sont plutôt nombreuses ; les plus beaux spécimens dépasse les trois kilos. Quelques belles fario agrémentent aussi les parties de pêche fines, mais leur méfiance fait qu’elle sont difficiles à tromper.

      Les commentaires des nombreux pêcheurs rencontrés au bord du réservoir des Aulnes sont unanimes pour saluer l’initiative de l’ouverture d’un tel site et lorsque l’on parle pêche et poissons. Tous affichent un sourire ravi en parlant de leurs prises, même lors de leurs premiers passages au réservoir. Si l’ouverture n’est pas si lointaine, le réservoir a déjà ses habitués. La Thur n’étant pas très loin, on croise souvent des soies de 5 qui promènent des nymphes ou des trains de noyées avec des résultats plus que réguliers, mais les pêches spécifiques que l’on attribues plus volontiers aux eaux closes comme le streamer et le chiro, restent néanmoins très efficaces.

      J’ai pu constaté avec bonheur et canne à la main que les poissons ont une vivacité inattendue et qu’ils sont très "propres", les nageoires et la queue bien dessinées et un corps bien formé. Les vingt et un poissons, dont deux carpes de huit cent grammes et deux kilos cent pris dans la journée, agrémentés de nombreux ratés, ont eu le mérite de ne pas laisser planer le doute sur la population piscicole des lieux. Rappelons, à toutes fins utiles, que le "no kill", l’épuisette et les ardillons bien écrasés sont de rigueur.

      Le Club Mouche Vallée de la Thur, qui veille à la sérénité des lieux, a pris ses quartiers d’hiver sur place et propose des stages d’initiation et de perfectionnement pour les adultes. Son école de pêche pour les jeunes de huit à dix huit ans se retrouve elle aussi sur place deux dimanches matin par mois.

      Côté tarifs, les gestionnaires ont su rester raisonnables puisqu’ils proposent deux tarifs uniquement en "no kil",

      a) pour les membres de l’AAPPMA Vallée de la Thur et ceux du Club Mouche :

      - de 18 ans et étudiants : 5 euros par journée.
      - Adultes : 10 euros par journée.

      b) et deux pour les pêcheurs extérieurs aux deux associations :

      - de 18 ans et étudiants : 10 euros par journée.
      - Adultes : 15 euros par journée.

      Parlons un peu de la boite à mouche idéale pour le réservoir des Aulnes. Pour les nymphes, j’ai pêcher avec une "viva" et une Pheasant Tail. Les noyées de type olive et Black Pennel font fureur. Enfin, pour les streamers, préférez les "viva" et les couleurs claires comme le pêche, le crème ou le blanc.

      Mouches étang des Aulnes

      Côté pêche, je n’ai rien changé à mes habitudes, puisque en nymphe je suis resté fidèle à mon 12/100ème, en noyée 14/100ème avec un train de deux mouches et en streamer 20/100ème en montage simple et 18/100ème en tandem. Si vous possédez une canne de 9 à 10 pieds pour soie de 6, d’action progressive pas trop marquée en pointe, vous serez parfaitement à l’aise en jonglant avec une soie flottante et des pointes de 14 à 12/100ème et une autre, intermédiaire, pour le streamer. Sinon il vous faudra prévoir deux cannes, adapté chacune aux différentes techniques.

      Quelques soit vos préférences en matière de cannes, de techniques et même de poissons, je vous promets un excellent moment au bord du réservoir de l’étang des Aulnes.


      Pour plus d’informations sur le réservoir de l’étang des Aulnes, cliquer ici !

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire