Monteur professionnel


    Un métier, une passion


    25 mai 2004 par EchosMouche

      Le montage , pour beaucoup de moucheurs, est devenu une seconde passion et pour certains d’entre nous un art de vivre. Les monteurs francophones de renom qu’il m’a été donné de rencontrer sont avant tout des passionnés, des amateurs au sens éthimologique du terme.

      Venus de tous horizons, férus d’entomologie, fins pêcheurs et observateurs avisés, certains ont sauté le pas et créé, de toute pièce, leur propre entreprise. Ce métier , contrairement à ce que l’on entend parfois ici et là, n’est pas sans risque quand on sait que cet artisanat ne suffit pas, bien souvent, à assurer à chacun d’eux des revenus décents malgré le travail réalisé. En effet, concevoir une collection ne s’improvise pas. Il n’est pas dans leurs habitudes de pomper honteusement le modèle du voisin et d’y apposer leur signature comme c’est parfois le cas. Concevoir et mettre au point un modèle est affaire de temps et de créativité. Ici, comme ailleurs, viendra ensuite l’heure de vérité. A la fabrication succédera la mise sur le marché ; le tout mêlé d’une certaine "inquiétude" car le succès n’est jamais garanti à l’avance.

      C’est en concevant et en fabricant leurs mouches de leurs propres mains qu’ils se sont forgés une solide réputation voire, pour certains d’entre eux, une notoriété qui a largement dépassé les frontières de l’hexagone. Leur créativité, leur sérieux, l’innovation, la qualité de leurs produits - qui, soit dit au passage, n’a rien a voir avec ceux fabriqués par des enfants dans les pays d’extrême Orient moyennant ...un bol de riz - sont leurs principaux atouts.

      Si pour nous, moucheurs de terrain, le montage est tout d’abord un plaisir, je vous laisse imaginer ce qu’est la vie de ces artisans - de ces artistes aurais-je dû écrire - qui passent des journées entières derrière leurs étaux à monter des centaines, des milliers de petites merveilles qui ne doivent rien au hasard et qui nous permettront , en final, de décrocher de fabuleux poissons. La prochaine fois que vous monterez une artificielle sur votre bas de ligne, pensez-y !

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire