Les terminaux Internet


    avril 2001 par EchosMouche

      image 200 x 136 D’un aspect familier, il ressemble à s’y méprendre à un téléphone, mais c’est bien plus qu’un simple téléphone : le One Touch Web, développé par la société Alcatel, est un produit destiné à accéder de manière simple, outre sa fonction téléphone-Minitel , à l’ensemble des services Web et aux services de messagerie électroniques. Terminal Internet, croisement subtil entre un ordinateur et un Minitel , le One Touch Web dispose d’un écran LCD tactile couleur qui se pilote à l’aide d’un stylet ou du doigt.

      Destiné à des surfs courts et au commerce en ligne, le One Touch Web est équipé d’un lecteur de carte à puce. Simple d’installation, celui-ci ne demande aucune formalité, ni connaissances particulières requises pour accéder à la toile ; appuyer sur un simple bouton suffit.

      Deux versions sont actuellement disponibles l’une équipée d’une version Wanadoo sans abonnement, la seconde intégrant Liberty Surf ; l’utilisateur n’étant pas en mesure de choisir son prestataire de service.

      Les modèles actuels, dont l’interface est développée sous Java, n’offrent pas la possibilité de connection d’ une imprimante et n’intègrent pas les nouvelles normes de communication telles l’ADSL et le câble.

      Ce terminal Internet, est commercialisé aux environs de trois mille cinq cent francs. Les terminaux Internet ? une alternative intéressante !


      Autre modèle : l’@max, développé par Com One, est équipé d’un modem 56k, d’un écran de 8,2 pouces (21 cm), d’un TouchPad, d’un port parralléle et de deux ports USB pouvant accueillir une caméra, un scanner ou un périphérique de stockage externe comme le Zip250.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire