Pêche Mouche N° 42


    bimestriel Mai-juin 2004


    mai 2004 par Pêche Mouche

      Pêche Mouche N° 42 EDITORIAL
      Ce qu’on est bons !
      Pêcheurs, moucheurs, nous sommes bien meilleurs qu’on le croit ! Ce n’est pas moi qui le dit, mais l’EFTTA (European Fishing Trackle Trade Association). Cette association indépendante fondée en 1981 et dédiée à l’industrie européenne de la pêche vient de lancer un pavé dans la mare ... la mer ou la rivière , selon vos goûts.Suite à de nombreuses réclamations concernant l’étiquetage incorrect des bobines de Nylon, cette institution a en effet décidé de mettre en place un programme de « test de lignes ». Un prélèvement aléatoire de bobines a donc été effectué, et celles-ci ont été testées par un laboratoire indépendant. Les résultats sont édifiants : pour 83% des bobines testées, la totalité des échantillons offre une résistance à la rupture très inférieure à celle revendiquée. Pour 9% des lignes testées, une partie seulement des échantillons présente ce défaut.

      En gros cela revient à dire que l’on pêche beaucoup moins costaud qu’on le pense. Je me suis livré à un rapide calcul : c’est le coup du soir, les gros gobages se font entendre. Pour éviter les désagréments, vous montez un 16/100 en pointe ... Halte-là ! Quelle erreur ! Car en fait, si l’on tient compte de la résistance réelle, cela reviendrait à nouer votre sedge sur un 11/100, qui lui-même disposerait des qualités affichées. Imaginez, dès lors, avec quoi vous pêchez virtuellement lorsque vous disposez d’un 8/100 en pointe. Je vais vous le dire : avec du 4/100 ! Autant se reconvertir et aller pêcher le gardon à la graine. Il faut quand même une grande constance de notre part. Car là encore, je n’ai rien inventé , c’est l’EFTTA qui l’indique : la résistance n’est pas la même suivant que vous prélevez à tel ou tel emplacement de la bobine. Ce qui expliquerait peut être que, parfois, l’on casse d’une manière incompréhensible sur un ferrage alors que nous sommes intimement persuadés d’avoir monté le meilleur Nylon de la galaxie. J’en étais encore à me demander comment j’avais pu perdre quelques jolis poissons l’année dernière. A présent, je sais : je suis tombé sur des brins de monofilament litigieux.

      Sachez, malgré tout, amis pêcheurs , que cette époque pétrie de toute cette poésie du ferrage trop brusque et du pseudo-nœud mal fait est en passe d’être révolue. L’association invite en effet tous les fournisseurs et distributeurs à faire tester leur Nylon et à demander l’homologation à la norme iso 2062, reconnue internationalement. Dans tous les cas de figure, nous disposerons de bobines bien étiquetées, et nous monterons donc nos pointes en connaissance de cause. Il est à espérer, vu la concurrence et l’avènement de cette nouvelle transparence, que les fabricants seront incités à faire de gros efforts sur la résistance de leur Nylon. Nous avons donc tous à y gagner. J’imagine quelques-uns d’entre nous murmurer en leur fort intérieur : « Chouette, on va bientôt pouvoir pêcher plus fin ! »

      Dans mon édito du PM N°40, « Seveso-sur-Eure », je vous avais fait part de la mobilisation d’une région contre le projet de stockage de produits toxiques d’une usine spécialisée, située à deux pas de la rivière Eure. Ecoutant l’avis défavorable du commissaire-enquêteur et l’attitude hostile de la population, les dirigeants de la multinationale ont jeté l’éponge. On nous avait prédit que cette bataille était perdue d’avance, que c’était le pot de fer contre le pot de terre. Il faut croire que parfois le fer a des faiblesses ...

      Fabrice Monnel
      fabrice.monnel@emapfrance.com

      AU SOMMAIRE DU N° 42

      Editorial
      Courrier
      Hotline
      Actualités
      Conseils de Guides
      12 mouches sèches pour démarrer.

      Technique
      Le top 40 des mouches toutes catégories.
      Nymphe à vue, ferrez au blanc !
      Mouche de mai, tout en finesse.

      Insecte et imitations
      Ephemera Danica, le voilier amiral.

      Technique
      La grande phrygane, c’est du sérieux.
      Secrets de fabrication
      Le Gore-tex sous toutes ses coutures.
      Les cannes en carbonne.

      Dossier éclosions
      Interpréter pour mieux pêcher.
      Ce qui guide les truites : l’odeur !
      Ne passez pas au travers.

      L’oeil de Piam
      L’indicateur de touche,
      un objet flottant qu’il faudrait identifier.

      Montage
      Nymphes : la méthode tchèque.
      Trucs et astuces : le whip-finish.
      Le Shopping
      Testé pour vous
      Winston Boron IIX 9’#4 : plaisir et performance.

      Découverte
      Le Morvan : au pays des Celtes.
      Vallons obscurs en terre cévenole.
      Coins de pêche
      .

      Actions Club
      Le Bassin de l’Arques.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire