Voyage de pêche sur la Pinware River


    Mon premier voyage au labrador


    28 décembre 2004 par Jacques Héroux

      Labrador Lorsque John King et moi-même avons commencé la planification d’un voyage d’affaire au Labrador, nous en avons profité pour y demeurer quelques jours de plus et tirer une ligne ou deux sur la rivière Pinware.

      Demeurant au Nouveau-Brunswick, c’était mon premier voyage au Labrador. J’ai d’abord goûté au plaisir de prendre l’avion pour Blanc Sablon ... de la brume, que de la brume qu’ils m’ont dit ! Donc, au lieu de Blanc Sablon, l’avion s’est posé à St Anthony pour ensuite apprendre que je devais trouver une occasion pour prendre le bateau pour me rendre à Blanc Sablon. C’était l’occasion idéale pour se faire des amis et partager un transport en commun !

      Arrivé sur le bateau, j’ai rencontré mon copain John King. Il a conduit de Clarenville. Nous nous sommes alors rendu à West St-Modeste où notre hôte, Delbert Pike nous attendait à Ocean View. Après s’être installé au motel, j’étais très anxieux de me retrouver sur la rivière. Notre première soirée de pêche s’est passée sur les fosses " Bottle Neck " et " Buckle Point ". Nous avons fait rouler quelques grisles mais aucun n’a voulu mordre à nos belles mouches.

      J’ai aussi fait la rencontre de nos amies locales, les mouches noires. Elles m’ont adopté assez facilement et n’ont pas voulu m’abandonner de la semaine. Elles m’ont aussi laissé quelques souvenirs autour des poignets, du cou et de la tête.

      Étant donné que notre voyage devait comporter une partie affaires, le lendemain a été consacré à nos rencontres avec nos partenaires du Labrador. Le surlendemain fût totalement consacré à la pêche. John a alors décidé de m’amener à la fosse " Forks "....WOW ! Cette belle section de la rivière et aussi plusieurs saumons nous ont excité immédiatement à notre arrivée.

      C’est alors que je me suis préparé afin d’effectuer ma première rotation sur cette belle fosse. Étant donné qu’on m’avait avisé qu’au Labrador, la mouche magique (selon certains la seule !) était la Blue Charm, j’en ai alors attaché une à ma ligne. Pas de réponse positive de monsieur Salar !

      À ma sortie de la rivière, j’en ai profité pour prendre un peu de recul pour bien analyser la fosse. Selon John, l’eau est un peu basse comparée à l’an dernier et la température un peu plus chaude qu’à l’habitude. Je me suis repris mais avec une mouche que j’utilise beaucoup sur la Miramichi soit une petite " Butterfly " avec des ailes blanches."Bang" ! Une première touche et immédiatement après, un premier grisle remis à l’eau. Même chose pour mon bon copain John, un autre grisle sur une butterfly remis à l’eau.

      Le lendemain, Jack Botsford, un de nos amis, est venu nous retrouver pour une autre journée de pêche. Nous sommes retournés à la fosse " Forks " et quelques grisle fûrent relâchés tous sur des butterfly petits formats sauf pour un grisle pris sur une " Same Thing Murray " et deux saumons perdus sur un bomber.

      Nous avons finalement fini notre fin de semaine sur la fosse " Forks " avec 18 grisles et quelques saumons de ferrer. Tous ces Salar ont été pris exclusivement sur trois mouches noyées de la Miramichi soit la " Butterfly ", la " Same Thing Murray " et un " Bomber brun ", tous de petites grandeurs.

      Je n’ai qu’un critique à faire de ce voyage. Les pêcheurs ne pratiquent pas le système de rotation sur les fosses. Lorsqu’un pêcheur s’accapare d’une section productive, il ne la libère pas avant de quitter la rivière. Je crois fermement qu’une bonne rotation permet à tous les pêcheurs d’essayer toutes les sections de la fosse et ainsi accorder une chance égale à tous.

      Ce voyage de pêche m’a permis de rencontrer de nouveaux amis, surtout les gars de S.A.E.N., Don, Frank, Ian et Bob. Frank Walsh et moi-même avions déjà participé à quelques " Fly Swap " dans le passé et ce fût une excellente occasion de discuter de notre passion sur le montage de mouches à saumon. J’en ai aussi profité pour joindre leur association.

      En plus d’un voyage de pêche, j’ai pu admirer le paysage pittoresque du Labrador, voir des Iceberg, des orignaux et des baleines. Nous avons aussi été invité à souper à Fox Cove chez Burford Plough ; superbe endroit, près de la mer avec des mets typiquement locaux soit des langues de morue et des grenadines.

      Pour terminer, j’ai énormément apprécié ce voyage autant du côté professionnel que social et sportif. Un gros merci à John et Jack de m’avoir fait visité cette région et de m’avoir raconté quelques d’histoires du Labrador (Étaient-elles toutes vraies ?). Merci aussi à Don Hutchens de m’avoir fait cadeau d’une paire de pince de S.A.E.N. pour enlever les ardillons de mes mouches. C’est une pratique que je vais poursuivre sur la Miramichi.

      Soyez assurer que retourner taquiner monsieur Salar au Labrador fait partie de mes plans futurs pour les prochaines années. Un gros merci pour tout, John !

            | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

              Copyright echosmouche.fr
              Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
              Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire