Ne prenez pas la mouche !


    29 septembre 2004 par EchosMouche

      Nous, Moucheurs, ne sommes pas à une contradiction près. Quelles que soient nos convictions, nos croyances, nous sommes tous d’accord sur, au moins, un point. Le poisson est un compagnon, un partenaire que nous nous devons de protéger à tout prix. Pour ce faire, éviter de pêcher trop fin, limiter la durée des combats, utiliser des hameçons sans ardillons font parties des quelques conseils qui nous sont distillés en quasi permanence depuis des années et des années.

      Sur le terrain, les habitudes n’ont guère changé. Et pourquoi changeraient-elles ? Les nylons sont de plus en plus fins et de plus en plus résistants. Les hameçons équipés d’ ardillons caracolent en tête des ventes, loin devant les « barbless ». Ennemis jurés des pulls en laine qu’ils vous détricotent en un rien de temps, des doigts dans lesquels ils s’enfoncent profondément, ces formidables « arrache-gueules » pour farios fleurissent nos boîtes à mouches. Malgré cela, nous persistons à les utiliser.

      L’argument qui prévaut et qui consiste à dire que les décrochages sont moins fréquents avec un hameçon équipé d’ardillon ne tient pas face à diverses expériences menées sur le terrain. Qu’à cela ne tienne, écrasons nos ardillons. De toute façon, nous n’avons guère le choix car parmi les nombreuses collections qui nous sont proposées par la plupart des monteurs professionnels qui ont pignon sur rue, la grande majorité des modèles disponibles à la vente sont pourvus de cet appendice meurtrier. Il y a probablement de bonnes raisons à cela mais la principale est que, tout bonnement, la demande de montages réalisés sur des hameçons sans ardillon frôle le « zéro absolu ». A qui la faute ? Cela fait des années que nous écrasons nos ardillons (si tenté que nous les écrasions) et, j’ai comme la vague impression, que ce n’est pas près ... de s’arrêter. Que faut-il en conclure ? Probablement, qu’entre la théorie et la pratique la route est longue et parsemée d’embûches et que ce qui est vrai pour les hameçons est aussi vrai pour bien d’autres choses. Ne prenez pas la mouche !

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire