Tadpole olive Tag jaune


    28 décembre 2004 par David Synold

      Description

      Ce streamer non lesté est, dans son montage d’origine, un grand classique d’outre Manche. Son histoire, comme c’est le cas pour de nombreux montage qui ont voyagé, est jonchée d’adaptations, de modifications, d’innovations qui finissent par lui faire perdre sa véritable identité. Pour ma part cela ne gène en rien son efficacité puisque l’aptitude d’un montage à prendre du poisson réside bien souvent dans le simple fait d’y croire. Le modèle présenté n’est pas une copie exemplaire du modèle d’origine mais il fait partie de mes streamers de base, avec comme références une bonne régularité et de très belles captures.

      Au vue de ses couleurs, ce streamer est plutôt un leurre d’automne. Cette saison sonne l’heure du rassemblement des alevins en bancs. De nombreuses observations et les écrits de qualité concernant la pêche en réservoir décrivent les alevins d’automne comme des poissonets aux couleurs ternes mais brillants. Autant dire que les truites fraîchement remises ne s’encombrent pas de telles considérations et préfèrent, de loin, suivre et taper des imitations aux couleurs franches ou fluo. Pour ce qui est du poisson de stockage et des poissons déjà bien acclimatés, il faut compter avec une certaine méfiance et un goût prononcé pour des proies plus proches d’un instinct retrouvé.

      Utilisation

      Ce streamer non lesté s’utilise donc plutôt l’automne et l’hivers sur des poissons déja bien acclimatés ou sur ceux ayant fait l’objet d’un stockage et donc bien ensauvagés. Il peut également imiter une larve de demoiselle qui rejoint la berge pour éclore. L’animation sera lente à mi lente et très saccadée.

      S’il est commun, en France, d’utiliser des streamers non lestés sur potence, en tandem avec un modèle lesté en pointe, je préfère utiliser ce type montage non lesté sur un soie plongeante S3 à S5 avec un bas de ligne assez long de 3 à 5 mètres selon la profondeur des lieux. Les animations sont celles que vous utilisez habituellement avec un streamers. Vous y ajouterez simplement de courtes poses. Ce type de technique offre au streamer une nage du haut vers le bas, peu commune, qui surprendra le poisson.

      Variantes

      Les variantes de teintes noires ou brunes sont à utiliser sans aucune modération. Pour le reste laissez faire le "délire créatif de l’artiste" .

      Liste des matériaux

      Hameçon tige moyenne de 6 à 12.
      Soie de montage noire de 4/0 à 8/0
      Plume de cou de coq ou de poule noire
      Fibres de plume de marabout olive
      Dubbing type flash lièvre jaune et olive

      Montage pas à pas

      Après avoir écrasé l’ardillon, serrer l’hameçon dans l’étau. Enrouler la soie de montage depuis l’oeillet jusqu’à la courbure. Prélever une belle pincée de fibres sur une plume de marabout olive.
      Fixer les fibres sur la hampe de l’hameçon à quelques millimètres en avant de la courbure. Fixer une plume de cou de coq ou de poule noire par son pied à l’endroit où vous avez fixé la queue. Préparer un dubbing de lièvre agrémenté de fibres brillantes,en commençant par 2 cm de jaune et une douzaine de centimètres d’olive.
      Enrouler le dubbing. Bloquer puis couper l’excédent. Enrouler la plume de cou de coq ou de poule noire avant de la bloquer. Couper l’excédent de plume et former la tête. Faire le noeud final. Apposer une goutte de vernis pour terminer le montage.
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire