La Mouche Bleue


    Basique mais incontournable


    27 janvier 2005 par EchosMouche

      mouche bleue Description

      Quoi de plus commun , quoi de plus basique qu’une mouche bleue et pourtant elle fait partie de ces incontournables qu’il vous faudra ajouter à la longue liste d’incontournables que compte déjà l’univers de la pêche à la Mouche. Si ce montage, simple dans sa conception et dans sa réalisation, est sensé imiter une mouche bleue - appelée aussi mouche à viande - ou une mouche verte elle pourra aussi avantageusement se substituer à de nombreuses imitations d’insectes terrestres au corps, quelque peu volumineux à l’aspect vernis ou irisé, de couleur verte, bleu profond ou noir telle celle d’un scarabée.

      Outre son pouvoir d’attractif, elle a aussi la particularité d’être très visible et de flotter formidablement bien sur l’eau pour peu qu’elle soit suffisamment graissée. Utilisée par de nombreux moucheurs, elle a prouvé sa redoutable efficacité à la fois sur les ruisseaux et les petites rivières de plaine ou de montagne. Mouche à sensations, comme beaucoup d’autres avant vous, vous vous laisserez probablement surprendre par les démarrages fulgurants qu’elle occasionne bien souvent.

      Liste des matériaux

      Hameçon de type Caddis ou droit taille 14
      Soie de montage noire
      Herls de paon
      Hackle de coq roux
      Plume de CDC blanc
      Poils de chevreuil

      Montage pas à pas

      Fixer solidement l’hameçon sur l’étau de montage. Enrouler la soie de montage en spires jointives de l’oeillet jusqu’à la courbure de l’hameçon. Fixer trois herls de paon au niveau de courbure de l’hameçon.
      Ramener la soie vers l’avant du montage. Torsader les herls puis former un corps volumineux. Bloquer les herls sous quelques tours de soie. Couper l’excédent de herls. Confectionner l’aile en fixant une pincée de poils de chevreuil le tout recouvert d’une plume de CDC. Couper l’excédent. Fixer le hackle de coq en tête de montage puis former une collerette. Deux à trois tours suffiront. Former la tête. Faire le noeud final et apposer une goutte de vernis. le montage est terminé !
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire