La bataille de l’eau


    ... C’est pas gagné !


    28 mars 2005 par EchosMouche

      La bataille de l'eau C’était prévisible, le nouveau projet de loi sur l’eau, comme tous les textes de loi sur l’eau élaborés au cours de ces dernières années, manque à la fois de courage et d’ambition et met en évidence le décalage entre les actes et les bonnes intentions.

      Inégalitaire, inéquitable, cette loi est en effet tout à l’avantage d’un monde agricole productiviste qui , moyennant une participation d’environ 1% au budget des agences, consomme chaque année les .... deux tiers de l’eau utilisée dans l’hexagone. Une fois encore, le « pollueur-payeur » échappe au champ d’application de la loi.

      Si ce énième projet, vidé de son sens mais rendu nécessaire par la transposition d’une directive européenne datant de 2000, peut sous bien des aspects présenter un intérêt en terme d’harmonisation administrative, il n’en présente aucun en terme environnemental. Qui plus est, ce sont les usagers, c’est à dire vous et moi, qui financeront ces mesures dont le but clairement affiché est de « retrouver un bon état écologique des eaux  » à l’horizon 2015. Tout ceci m’amène à dire que la bataille de l’eau, ... c’est pas gagné !

      Trop longtemps absents du débat, les pêcheurs auront tout de même, par le biais de l’Union nationale pour la pêche en France, fait entendre leur voix et obtenu une baisse de 11 euros sur le montant de la redevance versée au feu Conseil Supérieur de la Pêche remplacé depuis peu par l’Office National de l’eau. Une bien maigre consolation en contrepartie d’une ... énorme déception.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire