Les spywares


    Attention, on vous épie !


    27 mars 2005 par EchosMouche

      spywares Surfer sur le Net n’est pas sans danger. Vous n’êtes pas sans connaître les effets malveillants des virus en tous genres et des chevaux de Troie qui s’attaquent périodiquement au parc des PC connectés à l’Internet. Si les logiciels antivirus et les pare-feux constituent une parade efficace contre ces intrus, il n’en est pas de même en ce qui concerne les spywares.

      Ces logiciels espions se présentent le plus souvent sous la forme de programmes, de sous-programmes, de scripts ou de dll. Conçus dans le seul et unique but de collecter des données personnelles et de les envoyer à leurs concepteurs ou à des tierces personnes sans avoir obtenu l’autorisation explicite préalable des individus concernés, ils s’installent généralement dans le répertoire système des micro ordinateurs, modifient la base de registres et fonctionnent comme n’importe quel service activé au démarrage.

      Il existe deux types de spywares. Les plus courants sont les spywares commerciaux qui intéragissent de manière visible en ajoutant par exemple des bannières commerciales sur des pages Web. Leur existence est généralement notifiée à l’utilisateur mais souvent dans des termes ambigüs voire incompréhensibles. Les mouchards, plus vicieux, constituent une atteinte à la vie privée. Ils s’installent à l’insu de l’utilisateur. Les donnée obtenues sont généralement utilisées dans un but franchement peu avouable. Ces mouchards surveillent « vos faits et gestes » et peuvent aller jusqu’à intercepter les frappes faites au clavier. Avouez que consulter un site bancaire en ligne dans de telles conditions n’est pas très rassurant ... mais là, on frôle carrément le banditisme.

      Face à cette nouvelle menace qui fait des ravages, les éditeurs de logiciels se sont mobilisés et lancés dans la réalisation de logiciels, plus connus sous le nom d’antispywares, permettant de se prémunir contre ce type d’attaques. Pour vous éviter d’être espionné, de vivre le triste épisode d’un crash machine, un minimum de précautions s’impose. N’hésitez pas à lire attentivement les conditions d’utilisation avant toute installation de logiciels. Surveillez les demandes d’autorisation de connexion à Internet, afin de détecter toute application suspecte. Enfin, n’hésitez pas à installer un firewall personnel et un antispyware sur votre machine. En un mot, « Sortez couvert ! ».

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire