« De la mouche de pêche à l’écologie des cours d’eau »


    Stage environnemental


    26 mai 2005 par F.F.P.M.L Communication

      L’épuisement planétaire des ressources des écosystèmes est à l’ordre du jour. Le 30 mars dernier, à la demande de l’O.N.U., un comité d’experts (1300 scientifiques de 95 pays) rend un rapport accablant : 60% des écosystèmes vitaux pour l’homme sur la Terre sont dégradés, tout particulièrement ces 50 dernières années (plus que pendant toute l’histoire de notre civilisation...). Les services rendus par les écosystèmes à l’homme (l’eau, la nourriture, le traitement des maladies) sont en perte de vitesse même s’il y a augmentation de la production agricole qui a contribué à la baisse de la malnutrition.

      Les Objectifs du Millénaire fixés en 2000, concernant la baisse de la faim, des maladies et de la pauvreté, risquent de ne pas être atteints en 2015. Dans le domaine de l’eau et à notre échelon européen la France a déjà été condamnée 5 fois par la Cour Européenne de justice (article 226 du traité de l’Union européenne) pour non respect de la directive-cadre n° 2000/60 du 23 octobre 2000 sur le rétablissement d’ici 2015 du bon état écologique sur les trois quarts des masses d’eau.

      Ces constats alarmant nous poussent au sein de la F.F.P.M.L. à une prise de conscience plus aigüe encore de la nécessité de conserver les écosystèmes aquatiques. Le programme Vigie-Rivière remplit cette mission-là et a pour vocation de développer des activités liées à la protection et la défense de ces écosystèmes.

      Dans le domaine de la formation le Département Environnement a fait une avancée notable en travaillant et en participant activement à l’élaboration de deux conventions : la convention avec l’Opie-Benthos et la convention avec le Centre d’Expérimentation Pédagogique (C.E.P.) de FLORAC.

      Convention Opie-Benthos :

      L’Office pour les Insectes et leur Environnement (OPIE) est une association qui a pour but de développer la connaissance des insectes notamment aquatiques. Elle a créé le groupe « benthos » qui est chargé tout particulièrement des inventaires nationaux des éphémères plécoptères trichoptères.

      L’objet de cette convention concerne les prélèvements d’invertébrés aquatiques, aux stades adulte et larvaire, réalisés lors des week-end Vigie-Rivière de sensibilisation aux écosystèmes aquatiques par les stagiaires. Ces prélèvements seront adressés à l’Opie-Benthos qui fera une détermination au taxon le plus bas des éphémères plécoptères trichoptères avec un compte-rendu diagnostique de l’état de l’eau et de la rivière.

      Il s’agit d’une collaboration étroite et sérieuse visant d’une part à affiner les données des inventaires nationaux des insectes aquatiques et d’autre part à préciser la qualité biologique d’un écosystème aquatique dans le but de sauvegarder ou réhabiliter un secteur de rivière avec son patrimoine halieutique. Précisons que les données recueillies sont la propriétée d’Opie-Benthos auprès de qui l’avis et l’accord doit être systématiquement demandé pour une quelconque utilisation (cartographie, ouvrage ou article de vulgarisation, dossier d’alerte ou de pollution).

      Convention CEP de Florac

      Le 1er stage « De la mouche de pêche à l’écologie des cours d’eau » aura lieu du 27 juin 2005 au 1er juillet au C.E.P. de Florac (48).Bruno RIGHETTI dispensera ces cours théoriques avec mise en application sur le terrain. Ce stage constitue le 1er niveau, biologique, d’un corpus de trois stages de 12 jours sur 3 ans qui s’enchaînera l’an prochain avec le niveau physique de l’habitat et qui se terminera avec l’approche fonctionnelle de l’hydrosystème (diagnostic global). Ce premier stage donnera les bases nécessaires à l’identification (systématique pratique) des invertébrés aquatiques et abordera concrètement l’histoire naturelle et l’écologie de cette macrofaune benthique pour mieux comprendre à travers elle le fonctionnement d’une rivière.

      Le bulletin d’inscription est déjà sur le site de la F.F.P.M.L. Les tarifs sont très attractifs, 360 € tout compris, mais les places limitées. La FFPML prend en charge la moitié des frais pour ses licenciés désireux de participer à ce stage. Les participants purront se rendre sur des parcours de pêche après les cours.

      Département communication FFPML
      pierrick.delval@wanadoo.fr
      Tél : 06.78.97.70.92

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire