Ma Kerneg


    Légère et aérienne


    28 juillet 2005 par Club Mouche Morlaisien

      Kerneg Description

      Ce montage dérivé d’une mouche bien connue , dont les caractéristiques se résument à un corps jaune cerclé olive et des hackles gris fumé et foncé mélangés, est généralement utilisé dès l’apparition des beaux jours. Simple, rustique même, ne nécessitant que peu de composants, la réalisation de cette mouche qui a depuis fort longtemps fait ses preuves sur les rivières de la pointe de Bretagne est à la portée de tout monteur, même débutant.

      Cette artificielle , très légère, aérienne, outre le fait de ne pas vriller le bas de ligne , flotte haut sur l’eau et se voit de loin. Son aile montée à la verticale fait office de « voile ». Le moindre souffle de vent lui donne vie et la rend, de ce fait, très attractive. Réaliste, efficace, très pêchante tant en rivière qu’en réservoir, ce modèle réserve parfois d’excellentes surprises. En effet, il n’est pas rare de voir certains poissons l’attraper au vol , tel un insecte naturel, alors qu’elle n’est encore qu’à 30 ou 40 centimètres au dessus de l’eau ...

      Liste des matériaux

      Hameçon n° 12 à 14 hampe normale
      Soie de montage "moutarde" Danville’s 6/0 flymaster waxed n°61
      Fibres de hackle coq roux brillantes
      Hackle de coq gris dun léger
      Hackle de coq roux pelure d’oignon ou équivalent
      Fibres de queue de faisan roux

      Montage pas à pas

      Enrouler la soie de montage depuis l’arrière de l’oeillet jusqu’à l’amorce de la courbure de l’hameçon. Fixer une pincée de fibres de hackle de coq roux brillantes de la longueur du corps environ. Former un corps rectiligne. Fixer le hackle de corps à environ 3 mm des cerques en laissant un « tip » de la couleur du corps. Laisser la soie en attente.
      Enrouler un hackle en palmer sur les 2/3 de la hampe. Ramener la soie de montage vers l’avant . Bloquer le hackle par deux ou trois demi clés. Couper l’excédent de hackle. Fixer un hackle roux puis former la collerette. Bloquer le hackle puis couper l’excédent. Fixer 5 fibres de queue de faisan roux d’une longueur équivalente à celle du corps et des cerques.
      Coupez l’excédent puis repasser la soie de montage derrière les fibres pour les redresser à la verticale. Former la tête. Ecarter les fibres en éventail. Faire le noeud final. Apposer un goutte de vernis. Le montage est terminé !
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire