La Crocobob


    26 septembre 2005 par Frédéric Klecker

      Description

      Ce montage à faire pâmer Maître Esox pourrait, vu le nombre d’étapes de montage , sembler bien compliqué pour certain(e)s d’entre-vous. Rassurez-vous, il n’en est rien.

      Gardez cependant à l’esprit que de l’utilisation systématique de la colle pour chaque étape de fixation, dépendra la résistance face aux dents acèrées des brochets .

      Liste des matériaux

      Hameçon : AB Fly pike hook 4/0
      Soie de montage UNI Big Fly rouge fluo
      Un flacon de Super Glue

      Queue : Yack rose et blanc
      Corps : chenille cactus rose
      Aile : bucktail rose et blanc
      Collerette : marabout rose
      Yeux : cylindre de mousse rose diam. 12mm

      Montage pas à pas

      Prendre l’hameçon, le serrer dans l’étau. Fixer la soie de montage rouge fluo derrière l’œillet. Bloquer le cylindre sous des enroulements de soie croisés. Le cylindre a été découpé dans une plaque de mousse de 2 cm d’épaisseur à l’aide d’un morceau de tube en cuivre diamètre 14mm extérieur (donc 12mm intérieur) dont le bord a été préalablement affûté à la lime. Le coller généreusement.
      Ramener la soie vers l’arrière. Fxer une courte touffe de bucktail rose. Mettre un point de colle sur le point de fixation et enduire également la hampe. Prélever une touffe de poil de yack rose en veillant à retirer le duvet à sa base. Il absorberait beaucoup d’eau, rendant ainsi la mouche plus difficile à lancer. Fixer la touffe de Yack sur la pincée de bucktail.
      Fixer un touffe de bucktail blanc de même longueur sur les côtés du bucktail précédemment posé. Fixer la chenille cactus rose. Ramener la soie de montage au milieu de hampe de l’hameçon. Appliquer de la colle sur le point de fixation et à nouveau sur la moitié arrière de la hampe.
      Enrouler la chenille jusqu’au milieu de hampe de l’hameçon. La fixer avant que la colle ne soit sèche. Au niveau du point de fixation, faire une sorte de renflement avec la soie de montage. Cela permettra de bien évaser l’aile. Mettre un point de colle sur le renflement et attendre qu’elle soit sèche.
      Fixer une touffe de bucktail rose sur le dessus de la mouche et devant le renflement. De la même manière, fixer une touffe de bucktail blanc de chaque côté.
      Faire des enroulements serrés sur le bucktail en allant sur l’arrière de la mouche sur 2 ou 3 mm, sans dépasser le renflement. Le bucktail va alors se redresser pour s’évaser. Encoller la fixation du bucktail. Fixer une plume de marabout rose par la pointe. On choisira une plume avec un rachis le plus fin possible. Enrouler la plume (2 ou 3 tours) avant que la colle ne soit sèche tout en veillant à ne pas emprisonner les fibres. Utiliser au besoin une aiguille à dubbing pour les dégager.
      Fixer la plume. Couper l’excédent. Faire le nœud final. Encoller le nœud à l’aide d’une aiguille à dubbing pour ne pas que le marabout n’absorbe le surplus de colle. A l’aide d’un feutre indélébile rajouter éventuellement un gros point noir sur les yeux. Le montage est terminé !
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire