Mouches ou Leurres


    Un "face à face" inévitable


    27 décembre 2005 par EchosMouche

      Depuis plusieurs années on constate, sans pouvoir l’endiguer, un net désintérêt pour la pêche. La Pêche à la mouche échappe-t-elle à la règle ? Difficile à dire tant, contrairement à d’autres domaines, nous manquons cruellement de données chiffrées. Phénoméne cyclique pour les uns, phénomène irréversible pour les autres, certains bruits laissent à penser que la pêche à la mouche aurait, pour parler pudiquement, atteint son "optimum", voire accuserait un léger recul au profit de la pêche aux leurres toute aussi "fun", toute aussi sportive et respectueuse d’une certaine éthique.

      Les nouvelles qui nous parviennent semblent confirmer cette tendance. Signe des temps, le traditionnel Monde de la Pêche à la Mouche, débaptisé à l’occasion, accueillera pour la première fois, cette année, deux salons en un. Le Salon de la Pêche à la Mouche cotoiera désormais le Salon de la pêche aux leurres. Nos importateurs et détaillants semblent prendre la même direction. La pêche, comme tout activité de loisir, est avant tout un marché où la demande, business oblige, se doit d’être satisfaite. Cohabition et face à face sont désormais inévitables.

      Plus simple d’abord, probablement moins guindée, loin des considérations philosophiques dépassées qui peuple notre petit univers, loin des querelles de chapelle à n’en plus finir, cette nouvelle approche de la pêche fait des émules. Phénomène de mode ou phénomène durable ? La pêche aux leurres revient sur le devant de la scène et semble, en apparence, promise à un bel avenir.

      Certains crieront probablement à l’hérésie quand d’autres y verront l’arrivée d’une concurrence sérieuse ou émettront des réserves face au risque de voir la pêche à la mouche reculer devant ce nouveau venu et devenir une pêche "confidentielle" et élitiste. Pour notre part, nous préférons jouer l’ouverture en y voyant un certain renouveau de la pêche, un nouvel élan, un moyen d’apporter du sang neuf à une pêche déclinante.

      Jouer l’ouverture ne signifie pas obligatoirement changer de ligne éditoriale et de contenu. Quoi qu’il advienne, fidèle à ses engagements, echosmouche est et restera ... la Lettre des pêcheurs à la Mouche.

      A l’aube de cette nouvelle année qui pointe à l’horizon, toute l’équipe d’« echosmouche.com » vous adresse tous ses meilleurs voeux, vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année en famille ou entre amis et vous donne rendez-vous au mois prochain.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire