La Carter Bug


    Une mouche à saumon productive


    26 janvier 2006 par Jacques Héroux

      La Carter Bug est certainement une des mouches à saumon les plus productives sur les rivières de la Miramichi et de la Gaspésie.

      La Carter Bug fût créée par Bill Carter lorsqu’il demeurait à Moncton dans la province canadienne du Nouveau -Brunswick. C’est une mouche sèche que Bill utilisait régulièrement lors de ses voyages de pêche sur les rivières du Nouveau-Brunswick, la « Salmon River », la « Renous » et la « Little Southwest Miramichi ».

      Carter Bug

      Selon Carter, « Lors d’un voyage de pêche sur la “Big Salmon River” au NB en 1960, j’ai remarqué un saumon près d’une grosse roche au fond de la fosse. Pour m’amuser, j’ai lancé un petit morceau de mousse brune-verte que l’on retrouve dans le bois. Le saumon l’a attaqué sauvagement et l’a emporté avec lui. J’ai donc pensé à monter une mouche avec du poil naturel de chevreuil et un peu de hackle brun. Le corps de la mouche serait coupé en forme de cigare. » Très étonné par ce qu’il venait de voir, Carter est retourné chez lui et a créé une mouche sèche ayant l’air de la pièce de mousse brune-verte qu’il venait tout juste de tirer à l’eau.

      Cette mouche sèche est attachée avec du poil de chevreuil naturel pâle montée d’une façon non-serrée avec un soft hackle brun et long. Habituellement, je fais une coupe en dessous du corps. Cette mouche se monte mieux sur des hameçons Mustad 94831, grandeur # 2 et 4. Une bonne quantité de silicone est requise pour aider à la flottabilité de la mouche.

      Toujours selon Carter « Le matériel utilisé est d’une importance capitale. Vous ne pouvez pas couper un morceau de poil de chevreuil n’importe ou sur l’animal et croire que vous allez réussir une belle Carter Bug ! Le poil de chevreuil que j’utilise provient d’une vieille peau de chevreuil blanchie au soleil. Le soft hackle doit aussi être monté correctement. La proportion de la longueur de la queue est aussi importante. »

      Personnellement, j’utilise souvent avec une Carter bug, je dirais même plus que c’est la mouche sèche que l’utilise le plus pour la pêche au saumon atlantique. Il y a trois ans, j’ai été invité à pêcher au fameux Camp Bonaventure sur la rivière du même nom en Gaspésie, Québec. Lors de notre première journée de pêche, nous avions attaqué la fosse « Salmon Pool ». Jacques, notre guide, a jeté un coup d’oeil dans mes boîtes à mouches et a trouvé quelques Carter Bug. Il me dit alors en langage québécois : « Quossé ça ? ». Après une courte explication de son origine, j’en ai attaché une sur ma ligne pour ensuite « caster » la mouche sèche au dessus de la tête des cinq saumons collés sur une roche au fond de la magnifique fosse. A ce moment Jacques ajoute : « Aucune chance de ferrer un saumon avec une telle mouche sèche ! » Trois lancés plus tard, j’avais ... un saumon de plus de 7 kg au bout de ma canne Hardy !

      Notice de montage

      Fil jaune
      Queue en poils de chevreuil naturel pâle approximativement 3 mm d’épaisseur et de 2 cm de longueur.
      Corps en poils de chevreuil naturel monté non serré et coupé en forme de cigare.
      Hackle : Cinq tours de naturel soft hackle brun, doublé le tout monté dans le poil de chevreuil.

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire