La Hairy Mary


    Un remarquable piège à truite de mer


    26 mai 2006 par EchosMouche

      La Hairy Mary
      Description

      La Hairy Mary, dont le nom est étroitement lié à celui de la Dee, est un modèle de mouche dérivé de la classique et non moins fameuse Blue Charm qui nous vient tout droit d’Angleterre. Créée par John Reidpath d’Inverness, dans les années 1950, la Hairy Mary fait partie des mouches qu’un pêcheur de saumon se doit ,impérativement, d’avoir au bord de l’eau.

      Cette artificielle qui a depuis fort longtemps démontré son pouvoir attractif sur les saumons, tant en Europe qu’en Amérique du Nord, et permis la capture de formidables spécimens, est aussi un remarquable “piège” à truite de mer. Je doute fort que les pêcheurs de la Touques et spécialistes de "blanches" qui l’utilisent puissent me contredire pas plus qu’ils ne m’en voudront probablement pas, tout du moins je l’espère, de l’avoir classée dans la catégorie ... "Mouches à Truite de mer".

      Liste des matériaux

      Hameçon à saumon Partridge double N° 4, 6, 8 ou 10
      Soie de montage noire
      Soie floss noire
      Tinsel oval couleur argent
      Plume de crête de faisan doré
      Poils de queue d’écureuil roux
      Poils de lapin teintés bleu

      Montage pas à pas

      Fixer un tinsel oval argenté à l’arrière de l’hameçon. Enrouler le tinsel pour former un tag (4 à 5 tours suffiront). Arrêter le tinsel en dessous de l’hameçon. Couper l’excédent. Positionner et fixer une plume de crête de faisan doré à l’avant du tag. Fixer et laisser en attente un tinsel argent oval en dessous de l’hameçon. Ramener la soie de montage vers l’avant. Fixer un brin de soie floss noire. Former le corps. Arrêter la soie floss sous un ou deux tours de soie de montage. Cercler le corps avec le tinsel en attente à l’arrière du montage. Stopper les enroulements avec la soie de montage. Couper l’excédent de tinsel et de floss.
      Prélever une pincée de poils de lapin teinté bleu. Faire pivoter la tête de montage de l’étau. Positionner la pincée de poils de lapin sur la partie inférieure de la hampe. Former la gorge. Remettre la tête de montage dans sa position initiale. Prélever une pincée de poils d’écureuil roux. Former l’aile puis couper l’excédent de poils. Solidifier le montage par un point de SuperGlue. Former la tête. Faire le noeud final. Apposer un goutte de vernis ou de résine epoxy. Laisser sécher. Le montage est terminé !
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire