Mouche aiguille


    Un concept original


    29 juillet 2006 par EchosMouche

      Description

      Vous aimez l’originalité, nous aussi. Sortons des sentiers battus. Ce mois-ci ce n’est pas un montage sur hameçon que nous vous invitons à réaliser mais un montage sur une ... aiguille de couturière. Les adeptes de « tube bodies » apprécieront sans aucun doute les mouches aiguilles (needle fly) conçues par John Gray.

      Outre leur conception pour le moins originale, leur efficacité sur les truites de mer, les saumons et autres poissons migrateurs, on notera la facilité déconcertante qu’offre un tel montage tant en terme de réalisation (simplissime) que de changement d’imitation au bord de l’eau. Finis les bas de lignes qui rétrécissent à vue d’oeil au fil d’une partie de pêche. Finis les noeuds à faire et à défaire. Un seul et unique hameçon pour toute une partie de pêche. La needle fly : une imitation particulièrement bien adaptée aux pointes montées « boucle dans boucle ».

      Liste des Matériaux

      Hameçon à saumon triple Partridge taille 4
      Aiguille de couturière type BOHIN longues 1/5 (4 cm)
      Soie de montage
      Poils d’écureuil
      Gaine silicone ou thermo-rétractable noire ou translucide
      Fil de nylon
      Colle cyanoacrylate

      Montage pas à pas

      Introduire en force un morceau de gaine thermo-rétractable ou silicone sur la hampe de l’hameçon triple. Couper la gaine juste en-dessous de l’oeillet. Fixer une aiguille de couturière sur votre étau de montage. Positionner la butée (tronçon de gaine silicone ou thermo-rétractable d’un millimètre de longueur) à quatre ou cinq millimètres de la pointe de l’aiguille. La coller à la cyanoacrylate. Former une boucle avec un brin de nylon. La positionner en tête de montage. La fixer solidement sous quelques enroulements de soie de montage bien serrés. Mettre un point de colle cyanoacrylate. Couper l’excédent de nylon.
      Monter une aile en poils d’écureuil. La fixer solidement sous quelques tours de soie de montage. Couper l’excédent de poils. Former la tête. Faire le noeud final. Apposer une goutte de vernis. La mouche aiguille est prête à l’emploi. Fixer le triple à la pointe de votre bas de ligne.
      Passer l’autre extrémité dans la boucle de nylon de la mouche aiguille. Enfoncer l’aiguille dans la gaine positionnée autour de la hampe du triple jusqu’à ce qu’elle arrive en butée ; la pointe de l’aiguille ne devant pas dépasser. Variantes : aile jaune et noire, noire et bleue, rouge et noire, écureuil naturel et rouge ou bleu ... montage noir avec oeil en jungle coq de chaque côté juste en arrière de la tête ...
          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire