Championnat du Monde Juniors 2006


    l’équipe de France Juniors en Or


    septembre 2006 par F.F.P.M.L Communication

      Les membres de l’équipe de France Juniors avaient rendez-vous fin juillet pour passer des vacances dorées sous le soleil du Portugal où se déroulaient les Championnats du Monde Junior de Pêche à la Mouche. Pour cet évènement, les meilleures équipes jeunes avaient fait le déplacement. La F.F.P.M.L avait décidé d’aligner une équipe de France composée de Virgile Arnold, Nicolas Siry, Bastien Femenia, Frédéric Letexier, Damien Firoud Jérémy Beaudet (remplaçant), Jean Michel Gillion (Manager) et Jan Astier (Capitaine).

      Mondial Juniors 2006

      Comme pour les seniors, les juniors se sont retrouvés au Portugal une semaine avant le début des entraînements officiels. Tout avait commencé par un long voyage en minibus prêté par le Club Mouche Vallée de la Thur pour relier le Portugal en récupérant les membres de l’équipe au passage. Cette semaine de préparation a été mise à profit par le manager et le capitaine pour repérer les lieux de compétition et réaliser un gros travail technique avec les juniors. Des séances de casting ont été consacrées pour permettre à nos jeunes de maîtriser le lancer arbalète et des lancers dans des situations inextricables. Les mouches et les techniques de pêche ont-elles aussi été abordées pour définir au mieux la stratégie de l’équipe, pour au final placer les jeunes français sur la plus haute marche du podium.

      Les rivières choisies pour la compétition présentaient des profils particuliers. Les rivières étaient très boisées et les eaux très claires imposant aux pêcheurs une approche très discrète et une maîtrise technique irréprochable. Les truites dans ces eaux cristallines étaient farouches et disparaissaient au moindre mouvement suspect. Le posé des mouches et l’approche devaient être impeccables pour solliciter les poissons. La difficulté des parcours a sourit aux français et à leur semaine d’entraînement .Au final les techniques de pêche à la mouche les plus efficaces ont été les pêches en nymphe et plus particulièrement la pêche en nymphe « à vue », la pêche en sèche s’est montrée également productive.

      Mondial Juniors 2006

      Nicolas Siry sort de ce Championnat du Monde la tête Haute avec un titre par équipe et un titre en individuel en gagnant quatre manches sur cinq et en terminant une fois deuxième totalisant ainsi six points place c’est-à-dire un championnat du monde parfait.

      ... Quatre poissons en moins de deux minutes pour le futur Champion du Monde

      Pour la petite histoire, Nicolas mesure quatre poissons en moins de deux minutes lors de la dernière manche sur un parcours difficile d’accès.

      « C’était inexplicable, j’ai passé ma mouche sur un premier courant et la truite est montée tout de suite. Pendant que le contrôleur mesurait la truite j’ai remis la mouche à l’eau et une deuxième truite est montée à nouveau. J’ai juste eu le temps de la mettre à l’épuisette où elle s’est décrochée et de relancer la mouche pour en faire monter une troisième. Dans mon épuisette en moins d’une minute il y avait le 2ème et le 3ème poisson. Le temps de faire mesurer ces poissons que le quatrième était là !!! Pour une dernière manche ça commençait plutôt bien ! » avouait-il plus tard.

      A noter l’organisation portugaise digne des plus grandes compétitions, cette année les organisateurs avaient choisi des jeunes contrôleurs. Initiative qui a été saluée par toutes les équipes et tous les compétiteurs de ce championnat.

      Pour Jean Michel Gillion manager de l’équipe, « le niveau général s’améliore année après année et beaucoup de nations mettent en œuvre des moyens de plus en plus importants pour les juniors. Des compétiteurs des équipes nationales sont venus en soutien des juniors. »

      La France a été la première à mettre des moyens conséquents pour les juniors La politique fédérale mise en place paye trois podiums en trois ans dont deux titres de champion du monde par équipe. Le mental à toute épreuve de cette équipe et sa volonté de prendre un poisson dans des conditions extrêmes a encore une fois payé. La force de l’équipe a été de rester concentrée sur l’objectif et de ne jamais baisser les bras dans les moments difficiles. Au final l’équipe de France devance la République Tchèque et le Portugal avec plus de quarante poissons d’écart. En individuel, Arnold Virgile se classe 4ème , Jean Damien Firoud 6ème, Frédéric Letexier 8ème et Bastien Femenia 18ème.

      L’avenir s’annonce clément pour cette jeune équipe de France qui, espérons-le, continuera sa moisson dorée dans les années à venir.

      F.F.P.M.L Département communication
      Tél. 06.78.97.70.92
      Mél. pierrick.delval@wanadoo.fr

          | Réagir à cet article | Rechercher | Dans la même rubrique |

            Copyright echosmouche.fr
            Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
            Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire