Bases du montage (les)

        Tissage d’un corps


        Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?... C’est sans doute une des métaphores qui passera dans la tête du monteur débutant, à son premier essai de tissage. Tisser un corps, demande un peu de patience et une certaine dextérité, mais le résultat en vaut vraiment la peine. Le tissage est (...)
        | Première parution : dimanche 27 mars 2005 | Auteur : David Synold |

          Le streamer


          Ce titre générique comprend en fait deux types de montages. Le premier dit "streamer", se monte toujours avec un dos composé de plumes, alors que pour le second, dit "bucktail" avec un dos composé de poils. Quelque soit le type de montage, il est de forme imitative ou incitative (...)
          | Première parution : samedi 27 novembre 2004 | Auteur : David Synold |

            Montage d’une nymphe dite "casquée"


            La nymphe casquée, dite « Beadhead » ou « casque d’or », comme tous les montages novateurs, possède ses détracteurs. Elle est cependant aujourd’hui reconnue comme une valeur sûre par la plupart d’entre nous. Il n’est pas nécessaire de préciser que ce type de nymphe pêche dans les basses couches de l’eau, au (...)
            | Première parution : mardi 28 septembre 2004 | Auteur : David Synold |

              Montage d’une nymphe classique


              L’appellation de nymphe, désigne selon des critères régionaux, nationaux ou continentaux, différents stades du développement de l’insecte, allant de la larve à l’émergente. Pour ma part, je limite l’appellation de nymphe à toute imitation d’insecte dans sa phase aquatique et qui pêche sous la surface de (...)
              | Première parution : août 2004 | Auteur : David Synold |

                Montage araignée


                Le montage d’une mouche simple s’impose. Le montage araignée classique sans ailes en est l’exemple parfait. Il imite à peu près tous les insectes à ailes dressées ...
                | Première parution : mercredi 28 avril 2004 | Auteur : David Synold |

                  Les ailes de Mouches sèches (pose)


                  Les ailes dressées sont généralement réservées à la réalisation d’éphémères. Pour les imitations de trichoptères, de plécoptères et parfois de fourmis et de diptères adultes elles sont montées à plat sur le corps. Pour les ailes dressées ou couchées, les montages classiques utilisent deux segments de plume (...)
                  | Première parution : vendredi 26 mars 2004 | Auteur : David Synold |

                    Les corps d’artificielles


                    Le corps des mouches sèches occupe généralement la longueur de la hampe de l’hameçon, à l’exception des montages dits « à corps détaché ». Il commence à l’arrière de l’hameçon, juste avant l’amorce de la courbure pour se terminer au niveau des ailes - si le montage en est pourvu - sinon à la collerette (...)
                    | Première parution : lundi 29 décembre 2003 | Auteur : David Synold |

                      Montage : La pose de cerques


                      La queue d’une artificielle, et plus particulièrement d’une sèche, malgré son apparence souvent insignifiante, joue un rôle important dans l’efficacité de l’imitation. Pour les sèches, son intérêt est bien moins d’attirer le poisson, que de porter et de placer la mouche sur la surface de l’eau. Les éléments (...)
                      | Première parution : novembre 2003 | Auteur : David Synold |

                        Les outils de montage


                        Certains d’entre vous diront, "Pourquoi un paragraphe sur le porte bobine... tant il est évident de s’en servir ?". N’oubliez pas qu’il y a parmi nous des débutants, et qu’il faut toujours commencer par le commencement ... Le porte bobine sert de support à la bobine de soie ou de fil, son système de (...)
                        | Première parution : samedi 30 août 2003 | Auteur : David Synold |

                          Outils de base et hameçons


                          Ne vous encombrez pas de gadgets inutiles, le montage de mouches artificielles ne nécessite que peu de matériel. Il vous faudra, tout d’abord, faire l’acquisition d’un étau, de préférence de bonne qualité se fixant soit sur le rebord d’une table ou posé sur un socle (...)
                          | Première parution : juin 2003 | Auteur : David Synold |

                            Notions élémentaires


                            C’est lors de la mise en place de la nouvelle base de données d’EM, au cours d’une relecture longue et fastidieuse des articles, que je me suis rendu compte d’une lacune importante concernant le montage de mouche. Malgré de belles fiches de montage pas à pas, il restait à combler les demandes de ceux (...)
                            | Première parution : avril 2003 | Auteur : David Synold |

                              Copyright echosmouche.fr
                              Tous droits de diffusion et de reproduction réservés - Système de Gestion de contenu spip(3.0.17)
                              Sommaire La Lettre d'echosmouche.fr Concours Auteurs Trophée Echos Mouche Nous écrire